" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JACQUES BECKER est un grand réalisateur français né le 15/09/1906 à Paris et décédé le 21 février 1960.

Sa mère était d'origine écossaise et dirigeait une maison de haute couture.Son père s'occupait de la partie administrative de cette maison.

Ils passaient les vacances scolaires dans leur maison à Marlotte et à 14 ans,Jacques rencontre Jean Renoir grâce à Paul Cézanne qui possédait une maison à Marlotte.

Il rencontre également André Halley qui deviendra le producteur de ses films.

Il a failli devenir l'assistant de King Vidor rencontré sur un bateau mais son père refusa.

En 1930 , il rencontre son épouse à Perros-Guirec. Il auront 3 enfants : Sophie, Jean et Etienne.

Après la naissance de Sophie, Jacques propose à Jean Renoir de devenir son assistant.Il sera le second assistant  puis directeur de production.

En 1935, Jacques tourne son premier court métrage  avec Pierre Prévert . il co-écrit ensuite "Sur la cour" et veut le tourner mais on lui refuse et le film sera tourné par Jean Renoir "Le crime de Monsieur Lange".Il sera premier assistant pour ,"La grande illusion" (il y  fut également un  acteur figurant  ),"Les Bas-fonds", "La marseillaise" et en 1942 tournera son premier long métrage " Dernier atout"

Il deviendra un «cinéaste français par excellence» au risque de l’enfermer dans une norme moyenne de classicisme. Attiré pour le social, il déclarait, " Je travaille sur des Français, je regarde des Français, je m’intéresse aux Français»
Il a en commun  avec son maître Jean Renoir,un souci du réalisme social, un dessin rigoureux de tous les rôles. Il excelle dans la description des groupes humains: les paysans de" Goupi Mains-rouges", les ouvriers d’"Antoine et Antoinette", la jeunesse d’après-guerre du "Rendez-vous de
juillet", ou encore un Paris 1900  dans" Casque d’or".
Il a une préférence pour les décors réels, au point qu’on a pu dire que ses films des années 1945—1953 tournés à Paris constituent un des rares témoignages authentiques sur les réalités sociologiques et urbaines parisiennes.





1942    Dernier atout
1943    Goupi Mains-rouges
1945    Falbalas
1947    Antoine etAntoinette
1949    Rendez-vous de juillet
1951    Edouard et Caroline
1952    Casque d’or


1953    Rue de l’Estrapade
1954    Ah Baba et les quarante voleurs
Touchez pas au grisbi
1957    Les Aventures d’Arsène Lupin
1958    Montparnasse 19
(Les Amants de Montparnasse)
1960    Le Trou

 

JACQUES BECKER

JACQUES BECKER

Tag(s) : #REALISATEUR

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :