MICHEL CONSTANTIN

Publié le par cinestranger

 

MICHEL CONSTANTIN de son vrai nom Constantin Hokhloff est né le 13/07/1924 et est décédé le 29 /08/2003
Son père était d'origine mongole et sa mère polonaise. Ils ont fuit leur pays en 1917 en raison de la révolution bolchévique et sont arrivés en France où est né Michel.
A 14 ans il entre chez Renault comme apprenti.
Aprés la guerre de par son gabarit imposant il intègre une communauté de la vallée de Chevreuse, un club sportif . Il s'intéresse au volley-ball et devient un grand joueur.En 1948 il devient joueur internationalet participe aux championnats de France puis l'année suivante aux championnats du monde à Prague.
Il entre en contact avec la presse sportive et est entraineur au Racing Club de France.Il intègre la rédaction de "L'Equipe".
Par ce journal il entrera en contact avec Lino Ventura et deviendront des amis.
En 1957 il rencontre la femme de sa vie , une monitrice de gymnastique "Mau".
Par ses connaissances d'acteurs et réalisateurs via Lino Ventura  et par Jacques becker dont le fils Jean s'entraîne au Racing, Michel débute au cinéma
et devient un "visage" grâce au film "Le trou".
Il alternera alors deux métiers jusqu'en 1966 après le succés des "Grandes gueules"


Les plus grands réalisateurs feront appel à lui en second rôle et même en premier rôle par Georges Lautner.
Jose Giovanni le surnommait "le kalmouk " de par ses origines.


Il fait également de la télévision notamment avec le feuilleton "Paparoff".
Michel Constantin avait animé un jeu sur Tf1  : Anagramme et avait aussi joué dans une série tv française de Claude Boissol de 1977 :" Les diamants du président" il y jouai t le rôle principal  de Lançier  .


En 1991 il abandonne le cinéma pour cultiver son potager, paresser et jouer au bridge.

Il avait une passion :" ma grande passion ce sont les villages de vacances. Je suis un peu un des fondateurs du Club Méditerranée et je me suis beaucoup occupé de villages de vacances pendant trente-cinq ans. Alors sur le tournage je jouais un peu les GO, j'organisais des tournois de volley, des éliminatoires à la course mais Jean-Paul battait tout le monde "

Il a tourné souvent avec Jean-Paul belmondo. Aisni du tournage "Les Morfalous" il disait (livre Belmondo par PHILIPPE DURAND)

« Moi, déclare Michel Constantin, je compare une scène à un match de tennis : si vous jouez contre un mec qui vous renvoie bien la balle vous serez meilleur. Et avec Jean-Paul c'est facile de tourner pour autant qu'on n'ait pas le trac. Jean-Paul est très décontracté, moi je pense l'être aussi donc c'est facile. La seule chose c'est que lui peut dire n'importe quel texte avec le même talent alors que moi je suis obligé de changer des répliques, des constructions de phrases, des inversions pour me sentir plus à l'aise. Jean-Paul, lui, m'étonne toujours parce qu'il dit vraiment n'importe quel texte tel qu'il est écrit. Je me rappelle que dans La Scoumouneje lui avais fait remarquer qu'une phrase n'était pas bien écrite. Lui a demandé à José Giovanni "Qu'est-ce que tu veux que je dise ?" et José lui a changé son texte mais il était déjà très convaincant avec la première phrase. »


Sa femme meurt en 1996 et lui-même en  2003 suite à une fracture du col du fémur .

MARC ALLEGRET...    EN EFFEUILLANT LA MARGUERITE    1956
JACQUES BECKER    ...LE TROU    1959


JEAN BECKER...    UN NOMME LA ROCCA    1961
CHARLES GERARD    ...LA LOI DES HOMMES    1961
GILLES GRANGIER    ...MAIGRET VOIT ROUGE    1963
JEAN GIRAULT...    LES GORILLES    1964
ROBERT ENRICO...    LES GRANDES GUEULES    1965


GEORGES LAUTNER ...NE NOUS FACHONS PAS    1965


JEAN PIERRE MELVILLE    ...LE DEUXIEME SOUFFLE    1966
JOSE GIOVANNI...    LA LOI DU SURVIVANT    1966


FRANCIS RIGAUD    ...JERK A ISTAMBOUL    1966
ALAIN CAVALIER    ...MISE A SAC    1967
ALBERTO DE MARTINO...    LA GLOIRE DES ARDENNES    1967
SIDNEY HAYERS...    L'ETOILE DU SUD    1968
JEAN PIERRE DESAGNAT...    LES ETRANGERS    1968
NELLY KAPLAN    ...LA FIANCEE DU PIRATE    1969
CLAUDE BERNARD AUBERT    ...L'ARDOISE    1969


JEAN DELANNOY...    LA PEAU DE TORPEDO    1969
JEAN PIERRE DESAGNAT...    VERTIGE POUR UN TUEUR    1969
JOSE GIOVANNI    ...DERNIER DOMICILE CONNU    1969
SERGIO SOLLIMA...    LA CITE DE LA VIOLENCE    1970
YVES BOISSET...    UN CONDE    1970
TERENCE YOUNG ...DE LA PART DES COPAINS    1970
GEORGES LAUTNER...    LAISSE ALLER C'EST UNE VALSE    1971
JEAN LARRIAGA...    LA PART DES LIONS    1971
JOSE GIOVANNI...    LA SCOUMOUNE    1972


ROBERT ENRICO...    LES CAIDS    1972
JACQUES DERAY...    UN HOMME EST MORT    1972


DANIEL VIGNE...    LES HOMMES    1973
SERGE LEROY...    LE MATAF    1973
GEORGES LAUTNER ...LA VALISE    1973


SERGIO CORBUCCI...    DEUX GRANDES GUEULES    1973
CLAUDE VITAL    ...OK PATRON    1973
GERMAN LORENTE    ...MEURTRES A ROME    1973
JEAN PIERRE MOCKY...    UN LINCEUL N'A PAS DE POCHES    1974
YANNICK ANDREI...    AU DELA DE LA PEUR    1975
SERGE LEROY...    LA TRAQUE    1975
TONINO VALERII    ...LES REQUINS DU DESERT    1975
ANDRE HUNEBELLE    ...CA FAIT TILT    1975
ENZO CASTELLARI...    UNE POIGNEE DE SALOPARDS    1978
DANIEL DAERT....    PLEIN LES POCHES POUR PAS UN ROND    1978
MARC SIMENON...    SIGNE FURAX    1980
GIANNI MARENA...    IL CAPPOTTO DI LEGNO    1981
JEAN CLAUDE MISSIAEN...    TIR GROUPE    1982


JEAN YANNE...    DEUX HEURES MOINS LE QUART AVANT JESUS CHRIST    1982
HENRI VERNEUIL...    LES MORFALOUS    1983
JEAN PIERRE VERGNE...    LE TELEPHONE SONNE TOUJOURS DEUX FOIS    1984
JEAN CLAUDE MISSIAEN...    LA BASTON    1985
FRANCIS REUSSER    ...LA LOI SAUVAGE    1986
JEAN PIERRE MOCKY...    VILLE A VENDRE    1991
YOURA BOUDITCHENKO...    PARIS MELODY    1994

 

MICHEL CONSTANTIN

MICHEL CONSTANTIN

Publié dans ACTEURS

Commenter cet article