" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JANE SEYMOUR est née le 15 Février 1951, à Hillingdon, en Angleterre.

À 20 ans, elle a été une James Bond Girl  dans le film "Vivre et laisser mourir" . Et elle a eu un super rôle télé dans la série TV Dr Quinn: femme médecin. E

Née Joyce Penelope Wilhemina Frankenberg le 15 Février 1951, à Hillingdon, en Angleterre, est  l'aînée de trois filles et a grandi dans la banlieue de Londres. Son père, John Frankenberg, obstétricien était un polonais et sa mère, Mieke, une infirmière de la Croix-Rouge . Son premier amour était le ballet et elle suit une formation rigoureuse vers une carrière dans ce domaine. Elle a fait ses débuts professionnels à l'âge de 13 ans avec le London Festival Ballet. Elle a ensuite intégrée la Fiducie Arts éducation afin de recevoir une instruction supplémentaire. Trois ans plus tard, après une performance avec le Ballet du Kirov, Jane  a subi des blessures au genou qui ont clos sa carrière de danseuse.
Debut intérim

Elle se tourna alors vers le théâtre,et  Henri VIII.

À l'âge de 20 ans, elle est appelée dans le film de James Bond "Vivre et laisser mourir" en "Solitaire". La performance lui a valu la reconnaissance et un travail  continue  notamment à la télévision.

Sa première série de télévision  était  "La Ligne Onedin»

Par cela, elle sera plusieurs fois  nominés aux Emmy Awards  qu'elle  a remporté  (meilleur second rôle dans une mini-série ou spécial) pour son interprétation de Maria Callas dans la mini-série TV Onassis: L'homme le plus riche du monde.

Puis viendra en  1993, le Dr Quinn a été largement rejeté par les critiques  mais pas par  les téléspectateurs américains : 22 millions de téléspectateurs à son apogée,  six saisons .Elle sera Lauréat d'un Golden Globe .


Seymour a fait équipe avec son  mari James Keach pour plusieurs projets, y compris la création d'une société de production appelée Productions Catfish. Puis , une série de livres pour enfants et au printemps de 2002, Jane Seymour a lancé  sa propre ligne de vêtements, la collection Jane Seymour Signature et une collection de bijoux spécial appelé "Open Hearts by Jane Seymour , et un  dernier livre  en Janvier 2009, Open Hearts

Le cinéma a peu fait appel à elle sauf ces dernières années. Son premier film était une danseuse pour le film de  Richard Attenborough "Oh, What A Lovely War".
En 2005, Jane a rejoint Owen Wilson et Vince Vaughn dans le long métrage cinéma Newline "Les Wedding Crashers" .
Jane a joué avec  Christopher Reeve dans "Somewhere in Time", un film romantique. Elle a  joué avec Chevy Chase dans "Oh! Heavenly Dog».



Jane a fait de la scène régulièrement  notamment à Londres londonienne :Ophélie de Shakespeare et Lady Macbeth, et Nora d'Ibsen dans "Maison de poupée".

Elle s' est activement impliquée dans de nombreuses causes caritatives..

Jane Seymour a commencé à peindre il y a une décennie et  a créé un monde intime de délicates aquarelles, peintures à l'huile colorées vibrantes, pastels et sculptures en bronze .
L'artiste a exposé ses œuvres dans des galeries d'art .

Yeux vairons, cheveux bruns. 1,63 m. Divorcée de : Michael Attenborough (mardi 10 juillet 1973/1976), de Geoffrey Planer (1977/1978), de David Flynn (samedi 18 juillet 1981/mai 1992); deux enfants : Katherine (jeudi 7 janvier 1982) et Sean (1986). Mariée à : James Keach ( 15 mai 1993), deux enfants : John Stacy et Kristopher Steven (1995).
Décoration : officier de l'ordre de l'Empire britannique



RICHARD ATTENBOROUGH...AH DIEU QUE LA GUERRE EST JOLIE...OH!WHAT A LOVELY WAR...1968
BENT CHRISTENSEN...THE ONLY WAY...THE ONLY WAY...1970
CHRISTOPHER HUDSON...THE BEST PAIR OF LEGS IN THE BUSINESS...THE BEST PAIR OF LEGS IN THE BUSINESS...1972
RICHARD ATTENBOROUGH...LES GRIFFES DU PASSE...YUNG WISTON...1972
GUY HAMILTON...VIVRE ET LAISSER MOURIR...LIVE AND LET DIE...1973

MANUEL MUR OTI...MORIR... DORMIR... TAL VEZ SONAR...MORIR... DORMIR... TAL VEZ SONAR...1976
SAM WANAMAKER...SINBAB ET L'OEIL DU TIGRE...SINBAB AND THE EYE OF THE TIGER...1977
RICHARD A COLLA...GALACTICA LA BATAILLE DE L'ESPACE...BATTLESTAR GALACTICA...1978
DELBERT MANN...LOVE'SDARK RIDE...LOVE'SDARK RIDE...1978
JEANNOT SZWARC...QUELQUE PART DANS LE TEMPS...SOMEWHERE IN TIME...1979

JOE CAMP...OH HEAVENLY DOG...1979
ROGER YOUNG...SIGBE LASSITER...LASSITER...1983
KEN FINKLEMAN...QUARTIER GENERAL...HEAD OFFICE...1985
ANTONIO DROVE...EL TUNEL...EL TUNEL...1987
STEVE FEKE...KEYS TO FREEDOM...1988
ROBERT ENRICO...LA REVOLUTION FRANCAISE 1...LA REVOLUTION FRANCAISE 1...1989
RICHARD JEFFRON...LA REVOLUTION FRANCAISE 2...LA REVOLUTION FRANCAISE 2...1989
JOHN PHILIP DAYTON...JOY OF NATURAL CHILDBIRTH...JOY OF NATURAL CHILDBIRTH...1997
STEWART RAFFILL...LES NAUFRAGES DE L'ESPACE...THE NEW SWISS FAMILY ROBINSON...1997
DEBBIE MELNYK...JUNKET WHORE...JUNKET WHORE...1998
ELEANOR LINDO...LES CHEVAUX DE LA TOURMENTE...TOUCHING WILD HORSES...2001
DAVID DOBKIN...SERIAL NOCEURS...WEDDING CRASHERS...2004
JOHN GILLETTE...THE BEACH PARTY AT THE THRESHOLD OF HELL...2005
JAMES KEACH...BLING GUY...BLING GUY...2006
ERIC AMADIO...AFTER SEX...AFTER SEX...2006

ELLIE KANNER...WAKE...2009


STEVE MORRIS...THE ASSISTANTS...2009

DAN ROSEN...FREELOADERS...2011

DELMOT MULRONEY...LOVE, WEDDING, MARRIAGE...2011

VIVI FRIEDMAN...THE FAMILY TREE...2011

JERUSHA HESS..AUSTENLAND...2013

HOWARD GOLDBERG...JAKE SQUARED...2013

MICHAEL DAMIAN...LOVE BY DESIGN...2014

EVANGELOS GIOVANIS...BEREAVE...2015

MICHAEL DAMIAN...FREELANCE...HIGH STRUNG...2016

STEVEN BRILLL....SANDY WEXLER...2017

ALEX RANARIVELO....PRAY FOR RAIN...2017

WHITNEY CUMMINGS....THE FEMALE BRAIN....2017

RON SHELTON....JUST GETTING STRATING...2017

BRETT SIMON....BETTER START RUNNING...2018

SHANE STANLEY....MISTRUST...2018

DONALD PETRIE...LITTLE ITALY...2018

MICHAEL DAMIAN...FREEDANCE 2 ...2018

TIM JANIS....BUTTONS...2018

TIM HILL....MES COPAINS,MON GRAND-PERE ET MOI ....2020

A la T.V., notamment

: « Here come the double deckers » (épis. : Scooper strikes out, 1970),

« The Pathfinders » (1972),

« The Strauss family » (La légende des Strauss, 1972 de David Giles, Peter Potter et David Reid),

« The Onedin line » (La ligne Onedin, 1972-1973),

« Frankenstein : the true story » (Frankenstein, 1973, de Jack Smight),

« Great mysteries » (épis. : The leather funnel, 1974), « "
« Our mutual friend » (1976, de Peter Tlammondl,

« The story of David » ( 1976, de David Lowell Rich et Alex Segal),

« Captains and the Kings » (Capitaines et Rois, 1976, de Douglas Heyes et Allen Reisner),

 « The four feathers » (Les quatre plumes blanches, 1978, de Don Sharp),

 « Seventh Avenue » (Septième Avenue, 1977, de Richard Irving et Russ Mayberry),

« Killer on board » (Le navire en détresse, 1977, de Philip Leacock),

« Battle of the network stars II » (1977),

« The awakening land » (1978, de Boris Sagal),

« Battlestar Galactica » (Galactica, 1978, de Richard A. Colla et Alan J. Levi),

« Benii at work » (1980, de Fielder Baker),

« East of Eden » (A l'est d'Eden, 1981, de Harvey Hart),

« The Scarlet Pimpernel » (1982, de Clive Donner),

« The phantom of the Opera » (Suicide à l'Opéra, 1983, de Robert Markowitz),

« Dark mirror » (Meurtre dans un miroir, 1984, de Richard Lang),

« The sun also rises » (Le soleil se lève aussi. 1984, de James Goldstone),

« Obsessed with a married woman » (Obsédé par une femme
mariée, 1985, de Richard Lang),

« Jamaica Inn » (L'auberge de la Jamaïque, 1985, de Lawrence Gordon Clark),

« Crossings » (Le triomphe de la passion/Croisière, 1986, de Karen Arthur),

« The Grand Knockout Tournament » ( 1987, de Martin Hughes et Geoffrey CD. Wilson),

« The Dame Edna experience » (1987),

« The woman he loved » (Un royaume pour madame Simpson, 1988, de Charles Jarrott),

« Onassis : the richest man in the world » (Onassis, l'homme le plus riche du monde, 1988, de Waris Hussein)

« Jack the Ripper » (Jack l'Eventreur, 1988, de David Wickes),

« War and remembrance » (Les orages de la guerre, 1988, de Dan Curtis),

« An audience with Victoria Wood » (1988, de David G. Hillier), «

« Angel of death » (L'ange de la mort, 1990, de Bill L. Norton),

« Matters of the heart » (Concerto pour Lady H., 1990, de Michael Rhodes),

« I remember you » (1991, de Ken Frankel),

« Memories of midnight » (Mémoire en fuite, 1991, de Gary Nelson),

« Voices that care » (1991, de David Jackson),

« Are you lonesome tonight? » (Meurtre sur écoute/ Vidéo : Bad instinct, 1992, de E.W. Swackhamer),

« Sunstroke » (Pacte sous le soleil, 1992, de James Keach — + prod, exéc.),

« Praying Mantis » (1993, de James Keach — + prod, exéc),

« Dr. Quinn, medicine woman » (Dr Quinn, femme médecin; téléfilm 1993, de Jeremy Kagan + série, 1993/1998),

« Heidi » 11993, de Michael Ray Rhodes),

« John Barry : Moviola » (1993, de Jeb Brien),

« A passion for justice : The Hazel Brannon Smith Story » (1994, de James Keach — + prod, exec.),

« It's alive : the true story of Frankenstein » (1994),

« The absolute truth » (Un candidat idéal, 1997, de James Keach — + prod, exéc.)
: 3rd annual Screen Actors Guild Awards » (1997, deDa-'id Grossman), «

, « A marriage of convenience » (Un manage de convenance, 1998, de James Keach

« A memory in my heart » (Le tourbillon des souvenirs, 1999, de Harry Winer),

« Murder in the mirror » (Reflet mortel, 2000, de James Keach — + prod, exec.),

« Enslavement : The true story of Fanny Kemble » (2000. de James Keach — + prod, exec),

« Yesterday's children » (Les ombres du passé, 2000, de Marcus Cole),

« Dale's all stars » (2000, de Richard Valentine),

« Celebrity dish » (2000, de Paul Shavelson),

« The list » 2000),

« So Graham Norton » (2000),

« Blackout » (2001, de James Keach),

« Dr. Quinn, medicine woman : the heart within » (Dr Quinn, femme médecin : Dame de cœur, 2001, de Jerry London — + prod, exéc.),

« Heart of a stranger » (2002, de Dick Lo-wry),

« Disease of the wind » (2002, de James Keach),

 « The view » 2002/2005),

  « Law & order : special victims unit » (New York, unité spéciale, épis. : Families, 2004),

« The Wayne Brady Show » |2004)

« Corazon de... » (2005), « Modem men » (2006).

Perfectly prudence (2011)

"The voyages of young doctor dolittle" (2011)

"This one 'n that one" (2012)

Franklin & Bash 2014

La méthode Kominsky (TV Series)  2019

JANE SEYMOUR
JANE SEYMOUR
JANE SEYMOUR

JANE SEYMOUR

Tag(s) : #ACTRICES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :