" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nathalie baye est née à Majnnevjfle (Eure), le    6 juillet 1948. Ses parents étaient peintres, et la relative autonomie dont elle jouit, enfant, lui fit probablement plus de tort que de bien. Elève dyslexique, rêveuse et peu appliquée, elle abandonne en effet les études à l’âge de 14 ans, pour entrer dans une école de danse professionnelle. Une rude discipline qui lui permettra de corriger son manque de méthode, de lui apprendre la rigueur et d’échapper aux dissensions naissantes entre ses parents. A 17 ans, elle prend davantage de distance encore, en partant pour les Etats-Unis. Elle y poursuit ses cours, travaille comme baby-sitter mais comprend très vite qu’elle ne sera jamais Ludmjlla Tchérina ou Yvette Chauviré.La danse lui aura apprisl’exigence et l’autodiscipline.
De retour en France, elle prend part à des représentations itinérantes, lorsqu’un jour, dans le sillage d’une copine, elle assiste, en observatrice, au cours d’art dramatique de René Simon. C’est l’étincelle qui lui manquait pour mettre le feu à son enthousiasme Ses copains de promotion ont pour nom André Dussollier, Francis Huster,Jacques Weber,et sa première scène est un passage d’" On ne badine pas avec l’amour " d’Alfred de Musset. A l’époque, elle ne s’imagine même pas au cinéma. 

Seul compte alors le théâtre. « Le cinéma, ce sera difficile pour toi, avec ton physique», lui avait dit son imprésario. C' est François Truffaut,en lui confiant le rôle de la script dans "« La nuit américaine ", qui va la familiariser avec la caméra.Puis  Maurice Pialat, mais elle souffrait de la dureté du réalisateur envers son compagnon de l’époque, Philippe Léotard, comédien fragile et rebelle à l’autorité. D’emblée, néanmoins, ces deux rencontres fortuites auront placé la barre très haut et lui auront apporté le " vertige " du jeu.

" M’oublier me procure un plaisir intense et m’apporte mon équilibre ",confie-t_elle alors.
S’oublier, elle le fait tout au long de ces années d’apprentissage qui courent jusqu’à l'aube de la décennie suivante:
" La chambre verte ",Un Truffaut encore, mais inhabituel.une superbe réflexion sur la mort, par le biais du culte aux défunts qu’entretient  le héros incarné par le cinéaste, et qui laissera à la comédienne la conviction que le dialogue est possible avec ses chers disparus. 1981 est une année pivot. Dans "« Le retour de Martin Guerre ", elle reprend en effet, aux côtés de Gérard Depardieu, dont elle avait été la locataire
pendant quinze ans, le rôle écrit pour Miou-Miou, et s’offre son premier grand bain de foule. Un échauffement avant le succès commercial inattendu de "La balance ", qui lui vaudra non seulement le César de la meilleure actrice, mais aussi lui offrira l’opportunité de casser l’image
d’aimable cousine de province qui lui collait jusque-là à la peau. Il est vrai que Nathalie Baye en prostituée, jupes courtes et talons aiguilles, avait de quoi surprendre celui qui en était resté à l'institutrice en plein désarroi d’ " Une semaine de vacances ", malgré le portrait lumineux et sensible qu’en faisait la comédienne. 

"J’ai épousé une ombre ".devait couronner cette éclosion, même si, de son propre aveu, le tournage sous la direction de Robin Davis fut un désastre humain, au point qu’elle se réfugiera au Mexique,. A l’époque, elle file le parfait amour avec Johnny Hallyday, rencontré quelques mois plus tôt sur un plateau de télévision.  Le mariage du feu et de la douceur, dit-on. Un préjugé alimenté par la méconnaissance qu’a forcément le public de l’un et de l’autre.
Le temps de se retrouver partenaires dans un film de Godard, et de mettre au monde une petite Laura (1983), et le couple néanmoins se sépare, faute de parvenir à accorder leurs vies par trop différentes. " Je ne me méfie pas, donc je m’expose. Et on en profite ", dira la comédienne pour évoquer l’indésirable médiatisation dont elle aura entre-temps souffert.


Le souci d’accompagner les jeunes années de sa fille et le peu de plaisir qu’elle prend aux offres qui lui sont faites l’éloignentdu devant de la scène cinématographique. « Le seul risque, pour une comédienne, n’est pas " de jouer dans un mauvais film", dit-elle alors, " mais que le désir d’être sur un plateau s’évanouisse. "  De cette période, elle garde néanmoins le souvenir d’une belle complicité avec Nicole Garcia, sur " Un week-end sur deux ", et de l’image différente, moins sage et attendue, qu’elle a su donner d’elle, et qui annonce la Nathalie de la renaissance.
Pour l’heure, et en attendant un renouveau qu’elle ne soupçonne guère, elle redécouvre le plaisir de la scène. Tonie Marshall, la fille de Micheline Presle, est l’artisane involontaire de la vedette populaire qu’elle se prépare à devenir. Dans " Enfants de salaud", Nathalie Baye incarne ce personnage loufoque  qui donnera l’idée à la cinéaste de lui écrire le superbe rôle de l’esthéticienne paumée de Vénus beauté (Institut) »L’heureuse connivence entre Nathalie Baye et son double à l’écran n’y est manifestement pas étrangère. Tout comme dans "Une liaison pornographique " et " Le petit lieutenant" l’actrice et son héroïne évoluent en équilibristes sur le fil ténu tendu entre deux palettes d’émotions.   
"  Ce qui m’intéresse dans un projet", dit-elle volontiers, « c’est le scénario, pas mon rôle. » Peut-être faut-il chercher dans cette disponibilité et cette absence de narcissisme le secret de sa popularité tardive.   

 

ROBERT WISE ...BREVE RENCONTRE A PARIS (TWO PEOPLE) ...1972
FRANCOIS TRUFFAUT ...LA NUIT AMERICAINE... 1973
MAURICE PIALAT... LA GUEULE OUVERTE... 1974
CLAUDE PINOTEAU ...LA GIFLE ...1974
PIERRE SISSER ...UN JOUR LA FETE ..1975
NADINE TRINTIGNANT ...LE VOYAGE DE NOCES ...1975
MARCO FERRERI... LA DERNIERE FEMME (L'ULTIMA DONNA).. 1975
ALAIN CAVALIER... LE PLEIN DE SUPER... 1976
CLAUDE SAUTET... MADO... 1976

FRANCOIS TRUFFAUT.. L'HOMME QUI AIMAIT LES FEMMES ...1977
PHILIPPE MONNIER ...MONSIEUR PAPA ...1977.


RENE FERRET ...LA COMMUNION SOLENNELLE ...1977
FRANCOIS TRUFFAUT...LA CHAMBRE VERTE... 1978


ELIE CHOURAQUI ...MON PREMIER AMOUR ...1978
EDUARDO DE GREGORIO ...LA MEMOIRE COURTE ...1978
JEAN LUC GODARD ...SAUVE QUI PEUT LA VIE... 1979
FRANCOIS LETERRIER ...JE VAIS CRAQUER ...1979
BERTRAND TAVERNIER... UNE SEMAINE DE VACANCES... 1980
CLAUDE GORETTA ...LA PROVINCIALE ...1980
BERTRAND TAVERNIER... BEAU PERE... 1981
PIERRE GRANIER DEFERRE... UN ETRANGE AFFAIRE ...1981
JEAN LOUIS CAMOLLI ...L'OMBRE ROUGE...1981
DANIEL VIGNE ...LE RETOUR DE MARTIN GUERRE ...1981


BOB SWAIM ...LA BALANCE ....1981


ROBIN DAVIS ...J'AI EPOUSE UNE OMBRE ..1981


BERTRAND BLIER... NOTRE HISTOIRE... 1983
PHILIPPE LABRO ...RIVE DROITE RIVE GAUCHE... 1984


JEAN LUC GODARD... DETECTIVE ...1984
PAUL MORRISSEY ...LE NEVEU DE BEETHOVEN...1985
PATRICK JAMAIN... LUNE DE MIEL ...1985


ROBERT ENRICO ...DE GUERRE LASSE ...1987


ALAIN JOSSUA ...EN TOUTE INNOCENCE... 1987
DAMIANO DAMIANI ...GOCO AL MASSACRO... 1988
DIANE KURYS... LA BAULE LES PINS ...1989


BOBBY ROTH ...L'AFFAIRE WALRAFF (THE MAN INSIDE)... 1989
NICOLE GARCIA... UN WEEK END SUR DEUX... 1989


PIERRE GRANIER DEFERRE... LA VOIX ...1991
FRANCOIS MARGOLIN ...MENSONGE... 1992
ROGER SPOTTISWOODE... LES SOLDATS DE L'ESPERANCE (AND THE BAND PLAYED ON)... 1992
SERGE TOUBIANA ...FRANCOIS TRUFFAUT:PORTRAITS VOLES... 1993
FRANCOIS DUPEYRON... LA MACHINE ...1994
TONIE MARSHALL... ENFANTS DE SALAUD... 1995
STEPHEN POLIAKOFF ...FOOD OF LOVE ...1996
ALAIN BERBERIAN... PAPARAZZI ..1997
.JEANNE LABRUNE...SI JE T'AIME PRENDS GARDE A TOI ...1997
TONIE MARSHALL ...VENUS BEAUTE...1998



JEANNE LABRUNE ...CA IRA MIEUX DEMAIN ...1999
FREDERIC FONTEYNE... UNE LIAISON PORNOGRAPHIQUE ...1999


XAVIER BEAUVOIS... SELON MATHIEU... 2000
GABRIEL AGHION ...ABSOLUMENT FABULEUX ...2000


BRUNO CHICHE ...BARNIE ET SES PETITES CONTRARIETES... 2000
CLAUDE CHABROL... LA FLEUR DU MAL ...2002
NOEMIE LVOVSKY ...LES SENTIMENTS ..2002
STEVEN SPIELBERG... ARRETE MOI SI TU PEUX(CATCH ME IF YOU CAN)... 2002
TONIE MARSHALL ...France BOUTIQUE...2002
THIERRY KALFA... UNE VIE A T'ATTENDRE ...2003


CLAUDE BERRI... L'UN RESTE L'AUTRE PART... 2004

XAVIER BEAUVOIS ...LE PETIT LIEUTENANT... 2004


THOMAS GILOU ...MICHOU D'AUBER ...2005

GUILLAUME CANET... NE LE DIS A PERSONNE... 2005
JACQUES FIESCHI... LA CALIFORNIE ...2006
MARTIAL FOUGERON... MON FILS A MOI.... 2006
ALEXANDRA LECLERE.... LE PRIX A PAYER.. 2006

JOSCELYN QUIVRIN...ACTEUR...2007

CLAIRE SIMON...LES BUREAUX DE DIEU...2008

JOSIANE BALASKO...CLIENTE...2008

TONIE MARSHALL...PASSE-PASSE...2008

JOSEE DAYAN...MARIE OCTOBRE...2009

MING LINAG TSAI...VISAGE...2009

LEA FAZER...ENSEMBLE C'EST TROP...2009/10

PIERRE SALVADORI...DE VRAIS MENSONGES...2010

BRUNO CHICHE...JE N'AI RIEN OUBLIE......2010

LES HOMMES DE L'OMBRE série TV ;;;2011

XAVIER DOLAN...LAURENCE ANIWAYS...2012


Jean-Marc Rudnicki ...LES REINES DU RING...2013

JULIEN NEEL..LOU! JOURNAL INFIME...2014

FREDERIC TELLIER....L'AFFARE SK1...2014

CHRISTOPHE ALI....LA VOLANTE...2015

ANTOINE CUYPERS...PREJUDICE...2015

FREDRERIC MERMOUD...MOKA...2016

XAVIER DOLAN...JUSTE LA FIN DU MONDE...2016

PHILIPPE LACHEAU...ALIBI.COM...2017

NICOLAS MAURY...GARCON CHIFFON...2020

 

 

NATHALIE BAYE
NATHALIE BAYE

NATHALIE BAYE

Tag(s) : #ACTRICES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :