" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Enfant prodige de la scène hollywoodienne au début des années 1990, après le délirant accueil réservé à « Danse avec les loups », et la moisson d'Oscars qu'il engrangea, Kevin Costner après avoir été victime d'une disgrâce qui relève à la fois de faux pas personnels et d'échecs commerciaux répétés est à nouveau régulièrement dans des films souvent d'action en premiers ou seconds rôles


KEVIN COSTNER est né à Lynwood, en Californie, le 18 janvier 1955. Le père, poseur de lignes pour une compagnie d'électricité, amenait la famille à souvent déménager et les enfants, Kevin et son frère aîné, à renouer périodiquement avec l'angoisse de l'intrus dans le cercle scolaire.

Beau gosse, son seul complexe était sa petite taille. Adolescent, il mesurait à peine 1,57 m, bien incapable d'imaginer qu'il gagnerait vingt-huit centimètres en quelques années. Il brillera dans les disciplines sportives du base-bail et du basket-ball et sera de l'expédition Lewis et Clark (1804) en pagayant sur les rivières Yellowstone et Columbia, jusqu'au Pacifique.

En 1973, il entreprend des études commerciales mais s'initie au théâtre en soirée. Il n'optera définitivement pour la scène qu'au lendemain d'une rencontre fortuite avec Richard Burton, qui l'avait encouragé à se donner totalement au métier d acteur, si telle était son ambition. Entre-temps, il a décroché un diplôme en marketing et épousé sa condisciple Cindy Silva (1978-1994). Mère de trois de ses enfants, elle ne devait pas résister au séisme provoqué par la soudaine notoriété de son mari.
En 1979, il est régisseur dans une petite entreprise productrice de publicités commerciales et de films indépendants. Le hasard veut que doit s'y tourner une comédie légère encore sans casting, « Malibu Hot Summer ». S'il n'a aucun mal à y décrocher un second rôle, il n'avait pas prévu qu'une scène d'amour allait l'accoupler à la femme de son patron, également de la distribution. Gêné et gauche au milieu de filles à peine vêtues, il tentera en vain, une fois célèbre, de racheter la pellicule. Pour mineure que soit cette première œuvre, entretemps rebaptisée « Sizzle Beach, US.A. », elle aura eu le mérite d'attirer l'attention sur sa jolie gueule. Mais rien de fracassant ne devait croiser son chemin avant « Fandango ». Jusque-là, la plupart de ses interventions seront coupées au montage.

Trois ans plus tard, Lawrence Kasdan lui écrira un rôle dans « Silverado » qui lui ouvrira enfin les portes de Hollywood, après les deux essais réussis mais à faible portée commerciale de « Fandango » et d'« American flyers ».
A l'aise dans le western, comme il le prouvera par la suite, Kevin Costner attire le public féminin, . Et encore ne l'a-t-il pas découvert dans toute sa sensualité sous l'uniforme seyant d'un lieutenant de marine, dans « Sens unique », dont beaucoup se souviendront pour la scène d'amour torride sur la banquette arrière d'une limousine. Après les éloges que lui avait tressés la critique dans le rôle de l'incorruptible Eliot Ness, Kevin Costner n'est pas loin, à 33 ans, de goûter au triomphe. Le projet, pourtant, faisait le tour des studios depuis 1976. Mais, devant l'embarras à endosser le rôle d'un officier américain vendu à une puissance ennemie, les acteurs approchés avaient prudemment renoncé. Dans la foulée, le comédien consolide son assise avec deux comédies consacrées au base-ball.

Après le film « Sens unique » Kevin Costner s'impose un cahier des charges plus personnel, avec l'ambition, à terme, de ne plus s'attacher qu'à des projets qui le satisfassent artistiquement. Un agenda qu'il ouvre spectaculairement avec « Danse avec les loups », western contemplatif sur l'harmonie entre l'homme et la nature, entre Blancs et Amérindiens, qui vaudra à son interprète et metteur en scène six Oscars .
Carrière et vie privée s'emballent dans le sillage du triomphe international de « Danse avec les loups ». . Après un nouveau succès populaire avec « Robin des Bois », il recueille, des mains d'Harrison Ford, qui s'était désisté, le rôle du juge Garrison, dans « JFK ». C'est un premier échec, d'autant plus cuisant que le sujet lui tenait à cœur. « Rapa Nui », dont il n'est que le producteur, ne connaît pas un sort meilleur. Loin d'agi comme un baume, les succès de " Bodyguard " et d'" Un monde parfait" laissent la plaie béante . « Water world », sorte de « Mad Max » aquatique, sera un grand échec financier. Mais, déjà, les choses avaient commencé à se gâter, avec des rumeurs sur ses difficultés relationnelles et l'ego surdimensionné dont lui avait fait cadeau le succès de « Danse avec les loups ». C'est ensuite le gonflement astronomique du budget de « Waterworld » . Une relation adultère avec une danseuse dégradera son image.

En 1996, l'allégation par une animatrice de télévision qu'il est le père de son enfant — confirmée depuis par un test sanguin — donnera l'estocade à sa légende de gendre idéal.
Il y aura ensuite l'échec de « Postman », Kevin Costner pour une renaissance se lance dans les comédies sentimentales qu'il honore puis les films d'action....

RICHARD BRANDER...SIZZLE BEACH U.S.A...SIZZLE BEACH U.S.A...1981
THERESE CONTE...CHASING DREAMS...CHASING DREAMS...1981
HOWARD HEARD...SHADOWS RUN BLACK...SHADOWS RUN BLACK...1981
GRAEME CLIFFORD...FRANCES...FRANCES...1982
RON HOWARD...NIGHT SHIFT...NIGHT SHIFT...1982
LAWRENCE KASDAN...LES COPAINS D'ABORD...THE BIG CHILL...1982
ROBERT LIEBERMAN...TABLE FOR FIVE...TABLE FOR FIVE...1983
JIM WILSON...STACY'S KNIGHTS...STACY'S KNIGHTS...1983
LYNNE LITTMAN...LE DERNIER TESTAMENT...TESTAMENT...1983
NARDO CASTILLO...THE GUNRUNNER...THE GUNRUNNER...1983
KEVIN REYNOLDS...UNE BRINGUE D'ENFER...FANDANGO...1984


LAWRENCE KASDAN...SILVERADO...SILVERADO...1985
JOHN BADHAM...AMERICAN FLYERS...AMERICAN FLYERS...1985


STEVEN SPIELBERG...HISTOIRES FANTASTIQUES...AMAZING STORIES...1986
BRIAN DE PALMA...LES INCORRUPTIBLES...THE UNTOUCHABLES...1987
ROGER DONALDSON...SENS UNIQUE...NO WAY OUT...1987


DUO A TROIS...BULL DURHAM...1987
JUSQU'AU BOUT DU REVE...FIELD OF DREAMS...1988
REVENGE...REVENGE...1989
DANSE AVEC LES LOUPS...DENCES WITH WOLVES...1989


ROBIN DES BOIS PRINCE DES VOLEURS...ROBIN HOOD PRINCE OF THIEVES...1990
JFK...JFK...1991


BODYGUARD...THE BODYGUARD...1991


RAPA NUI...RAPA NUI...1993
CLINT EASTWOOD...UN MONDE PARFAIT...A PERFECT WORLD...1993
JON AVNET...A CHACUN SA GUERRE...THE WAR...1993


KEVIN COSTNER...WATERWORLD....1994
RON SHELTON...TIN CUP...1995
KEVIN COSTNER...THE POSTMAN...1997


LUIS MANDOKI...UNE BOUTEILLE A LA MER...UNE BOUTEILLE A LA MER...1998
SAM RAIMI...POUR L'AMOUR DU JEU...POUR L'AMOUR DU JEU...1998


ROGER DONALDSON...TREIZE JOURS...THIRTEEN DAYS...1999
RON SHELTON...LES ADVERSAIRES...PLAY IT TO THE BONE...1999
DEMIAN LICHTENSTEIN...DESTINATION GRACELAND...3000 MILES TO GRACELAND...2000
TOM SHADYAC...APPARITIONS...DRAGONFLY...2000


RON SHELTON...TWO GUYS AND THE JOB...TWO GUYS AND THE JOB...2001
KEVIN COSTNER...OPEN RANGE...OPEN RANGE...2002
MIKE BINDER...LES BIENFAITS DE LA COLERE...LES BIENFAITS DE LA COLERE...2003
BOB REINER...LA RUMEUR COURT...RUMOR HAS IT...2004
ANDREW DAVIS...COAST GUARDS...THE GUARDIAN...2005
MIKE BINDER...LES BIENFAITS DE LA COLERE...THE UPSIDE OF ANGER...2005


BRUCE A EVANS...MR BROOKS......2007
JOSHUA MICHAEL STERN...SWING VOTE - LA VOIX DU COEUR...SWING VOT...2008
LUISO BERDEJO...INSTINCT DE SURVIE...THE NEW DAUGHTER ...2009
JOHN WELLS...THE COMPANY MEN......2010
ZACK SNYDER...MAN OF STEEL......2013
KENNETH BRANAGH...THE RYAN INITIATIVE...JACK RYAN: SHADOW RECRUIT...2014
McG...3 DAYS TO KILL......2014
IVAN REITMAN...LE PARI: DRAFT DAY ...DRAFT DAY ...2014
MIKE BINDER...BLACK OR WHITE......2014
NIKI CARO...MCFARLAND, USA......2015
ZACK SNYDER...BATMAN V SUPERMAN: L'AUBE DE LA JUSTICE ...BATMAN V SUPERMAN: DAWN OF JUSTIC...2016
ARIEL VROMEN...CRIMINAL: UN ESPION DANS LA TETE...CRIMINAL...2016

THEODORE MELFI....LES FIGURES DE L'OMBRE...2017

AARON SORKIN....LE GRAND JEU...2018
 

 

 

KEVIN COSTNER

KEVIN COSTNER

Tag(s) : #ACTEURS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :