" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

THE HAPPY PRINCE

sortie en France le 19/12/2018

réalisé par Rupert Everett

avec
    Rupert Everett : Oscar Wilde
    Colin Firth :Reggie Turner
    Emily Watson : Constance
    Colin Morgan :Alfred Bosie Douglas
    Edwin Thomas : Robbie Ross
    John Standing : Dr. Tucker
    Tom Wilkinson : Fr Dunne

La vie d'Oscar Wilde en exil.

The happy prince


Rupert Everett a écrit, réalisé et joue le rôle principal dans ce drame passionnant sur les dernières années d’Oscar Wilde: son agonie exilée à Naples et à Paris après avoir été libéré de prison suite à une condamnation pour «grossière indécence».

C’est le résultat de sa liaison indiscrète avec Lord Alfred «Bosie» Douglas, dont le père réactionnaire et enragé, le marquis de Queensberry, avait entrainé une action catastrophique en diffamation infligée à Wilde .

The happy prince

Film  habilement entrecoupé de flash-back sur les beaux jours de Wilde et sur son optimisme au début de son arrivée en France par le train. Mais le film le montre surtout vivant et mourant dans la misère et la maladie, conséquence de son passage en prison (deux ans de travaux forcés), ridiculisé et rejeté , non protégé par son pseudonyme de "Sebastian Melmoth" . En prison, Wilde a écrit à Bosie une magnifique lettre devenue  célèbre, intitulée "De Profundis".

The happy prince

Sorti de la prison, Wilde a horrifié ses amis en reprenant sa relation destructrice avec  Bosie (Colin Morgan), ce qui met fin à la minuscule indemnité accordée par son ex-épouse humiliée Constance (Emily Watson) et met en danger Bosie, ne leur laissant rien pour vivre.

The happy prince
The happy prince

C’est le début de la fin. Oscar traite ses loyaux alliés, Robbie Ross (Edwin Thomas) et Reggie Turner (Colin Firth) avec  ingratitude . Robbie Ross (Edwin Thomas) est son exécuteur testamentaire, et Reggie Turner (Colin Firth), un membre du groupe des "esthètes" de Wilde. Les deux hommes l’ont hébergé en France, lui ont donné de l’argent ....Wilde tente une réconciliation avec son épouse Constance.

The happy prince

Après sa libération en 1897, sa santé ruinée, il s'exile en France et meurt trois ans plus tard, presque sans amis et sans ressources. Il n'avait que 46 ans.

The happy prince


D'autres films ont raconté la vie de Wilde . Le film de Stephen Fry, Wilde (1997),  The Trials of Oscar Wilde (1960) de Ken Hughes». Et la pièce de théâtre de David Hare, The Judas Kiss, publiée en 1998 dans laquelle Everett joue Wilde.

 

 

 

 

The happy prince
The happy prince
The happy prince
The happy prince
The happy prince
The happy prince
The happy prince
The happy prince

The happy prince

Tag(s) : #FILM 2018

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :