" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'AMI DE VINCENT

1983

Réalisateur : Pierre Granier-Deferre

Pierre Granier-Deferre
Pierre Granier-Deferre

Adaptation : Christophe Frank, Jean-Marc Roberts et Pierre Granier-Deferre, d'après un roman de Jean-Marc Roberts
Dialogue : Christopher Frank

Musique : Philippe Sarde

AVEC
Philippe Noiret : Albert Palm, Jean Rochefort : Vincent Lamar,

Françoise Fabian : Dominique, Fanny Cottençon : Nathalie,

Marie-France Pisier : Milena, Marie Dubois : Marion,

Anna Karina : Eleonore,

Jane Birkin : Marie-Pierre, Tanya Lopert : Irène, Béatrice Agenin : Léa, Sofia Dagvila : Amalia, Sylvie Joly : Claude, François Perrot : Janvion, Alexandre Rignault : Raoul, Catherine Samie : Odette, Maurice Teynac : Spencer, Pierre Vernier : Gérard, Nella Barbier : Madame Boum, Jean-Jacques Biraud : Monsieur Boum, Olivier Briac : le chorégraphe, André Chaumeau : concierge music-hall, Alain Chinn : Vincent enfant, Marc Daniel : Albert enfant, Chantai Dervaz : Séverine, Aurelle Doazan : lycéenne, Jean-Pierre Dravel : Jean-Philippe, Valérie Dumas : lycéenne, Michel Favory : mari de Claude, Marguerite Foulon : cuissière Blois, Gilberte Lauvray : Madame Lamar, Alexandra Sikorska : la girl, Christiane Tissot : Maya, Dominique Zardi : gardien Blouville.

L'amitié curieuse qui lie un chef d'orchestre à son trompettiste.

L'AMI DE VINCENT
L'AMI DE VINCENT

 

Albert est chef d'orchestre au Casino de Paris et Vincent, son ami d'enfance, trompettiste. Séparé de Nathalie depuis trois ans, Vincent — qui lui a toujours refusé le divorce — continue de mener une vie tranquille faite de rencontres de fortune. Plus mûr, Albert est son copain et confident. C'est du moins ce qu'il croit avant de plonger dans le passé de Vincent qu'une jeune femme cherche à assassiner pour venger sa sœur.

L'AMI DE VINCENT


Encouragé par Vincent qui préfère se terrer, Albert va de découvertes en découvertes. C'est ainsi qu'il rencontre Marion à qui Vincent a tout appris des mystères du sexe, Claude à qui il a emprunté de l'argent, Milena — qui vit avec son père — mais à qui il expédie régulièrement des photos compromettantes de leur courte liaison... Et puis Marie-Pierre, une relation platonique et encore Eleonore qui a sombré dans l'alcoolisme pour l'oublier !...

L'AMI DE VINCENT


Une nouvelle tentative d'assassinat sur Vincent ayant échoué, celui-ci quitte Paris et Albert le remplace définitivement dans l'orchestre. Un télégramme envoyé par Vincent les réunit très vite à La Ciotat. Albert découvre alors une jeune femme habillée tout de noir dans un fauteuil roulant. «Souviens-toi !... Amalia !...» lui souffle Vincent. Albert se souvient : leur enfance, la bande de copains, ... et l'attirance de chacun pour la belle Amalia... qui n'avait d'yeux que pour Vincent ! Et puis ce jour où, tous ensemble, ils l'ont incitée et quasi forcée à plonger du haut d'un rocher... «On lui a tous demandé de plonger !» s'exclame Albert. «Mais elle n'écoutait que moi» répond Vincent. «C'est Vincent qu'elle aimait et qu'elle aime encore !» confie Léa, la sœur-tueuse d'Amalia qu'Albert a retrouvée...

L'AMI DE VINCENT
L'AMI DE VINCENT

Une équipe qui gagne puisqu'on retrouve en tête de distribution Philippe Noiret et Jean Rochefort. Et le tandem Noiret-Rochefort a déjà fait ses preuves et aligné les succès : "L'horloger de Saint-Paul et "Que la fête commence" de Bertrand Tavernier, "Il faut tuer Birgitt Haas?" de Laurent Heynemann.

L'AMI DE VINCENT
L'AMI DE VINCENT
L'AMI DE VINCENT

Autour d'eux, il n'y a que des femmes, ou presque : Fanny Cottençon, Françoise Fabian, Jane Birkin, Marie-France Pisier, Sylvie Joly, Marie Dubois, Anna Karina...
C'est Noiret qui est l'ami de Vincent.

Pierre Granier-Deferre  utilise pour la première fois la caméra accrochée au bout d'un long bras articulé . C'est avec la Louma, cet appareil qu'ont rendu célèbre les Spielberg et Cic et qui permet tous les mouvements, mêmes les plus complexes.

" C'est un tournage difficile, explique Noiret"

"Honnêtement, nous étions tous sur ce film en mauvais état. Pierre (Granier-Deferre) était fatigué et dépressif, Jean (Rochefort) aussi... et moi-aussi ! Je me souviens de petites tasses de thé qu'on prenait vers cinq heures avec chacun sa moitié de tranxène ou de témesta... On ne peut pas dire que c'est le climat idéal pour faire un film plein de punch !"

L'AMI DE VINCENT
L'AMI DE VINCENT
L'AMI DE VINCENT
L'AMI DE VINCENT
L'AMI DE VINCENT
L'AMI DE VINCENT
L'AMI DE VINCENT
L'AMI DE VINCENT
L'AMI DE VINCENT
L'AMI DE VINCENT
L'AMI DE VINCENT
L'AMI DE VINCENT

L'AMI DE VINCENT

Tag(s) : #FILMS ANCIENS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :