" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

REMY JULIENNE

REMY JULIENNE était l'un des meilleurs spécialistes mondiaux pour toutes les scènes à risques comportant des voitures. Julienne avait été à bonne école puisqu'il avait été amené dans le milieu du cinéma par Gil Delamare. Il participera avec ses équipes à de nombreux films notamment ceux de Jean-Paul Belmondo ou dans les James Bond (GoldenEye, License to Kill, The Living Daylights, A View to a Kill, Octopussy et For Your Eyes Only ...

 

 

REMY JULIENNE né le 17 avril 1930 à Cepoy dans le Loiret est décédé le 21/01/2021.

Il sera un cascadeur professionnel jusqu'à l'âge de 79 ans. Après avoir remporté le titre national de motocross en France, Rémy fait ses débuts dans le monde du cinéma avec le film Fantomas , dans les années 1960 et deviendra populaire avec une publicité pour Fiat. Il va devenir coordinateur des cascades, assistant réalisateur .

Henri Verneuil fera souvent appel à Remy Julienne notamment pour LE CASSE un film choc d'un budget de quinze millions. L'une des particularités de ce film était de comporter un grand nombre de séquences d'action dont des cascades automobiles, toutes préalablement écrites. Verneuil fera ainsi appel à l'un des spécialistes mondiaux de cette discipline, le Français Rémy Julienne qui supervisa les cascades de Belmondo notamment la course dans la cité grecque.

"Nous avons loué des voitures et nous avons préparé la cascade. Mais tous les chauffeurs étaient prévenus et rien n'a pu être tourné parce qu'ils avaient peur. Comme ils savaient que les voitures allaient débouler, ils ralentissaient. Ça n'étaient donc plus une circulation normale. J'ai pris la décision de renvoyer tout le monde et de faire la poursuite dans la vraie circulation. J'ai pu le faire parce que nous avions un contrat avec la ville stipulant que nous pouvions utiliser les feux rouges à notre gré. J'ai donc dit : « On va bloquer la circulation avec des feux rouges et quand nous serons prêts nous allons tous les mettre au vert." Et Rémy Julienne s'est lancé là-dedans avec un assistant. C'est d'ailleurs la seule fois où Belmondo n'a pas participé à la cascade. Elle a vraiment été tournée dans des conditions réelles grâce au savoir-faire de Julienne et de son assistant. Je leur avais même demandé de prendre en sens contraire une rue à sens unique. Nous avons donc filmé ça avec les gens qui étaient affolés de voir ces deux dingues rouler comme ça. Mais tout avait été soigneusement répété, plan par plan. »

Remy Julienne retrouvera Belmondo pour LE MARGINAL de Jacques Deray : une poursuite de voiture et un saut d'hélicoptère sur un bateau.

 

REMY JULIENNE participera aussi au film  JOYEUSE PAQUES de Lautner et Poiret
« L'une des cascades les plus difficiles c'était dans Joyeuses Pâques, confirme Rémy Julienne, quand le bateau que Belmondo pilotait passait par-dessus un îlot à travers une cabane et passait de l'autre côté. Ça a demandé énormément de préparation. C'était d'une difficulté sans nom à cause du vent. Nous devions viser l'îlot, où nous avions un endroit précis à atteindre de seulement deux mètres de large. Nous visions donc ces deux mètres mais il fallait mettre le cap à côté parce qu'il y avait un vent qui nous déportait. Donc il fallait viser faux pour arriver juste. Nous nous y sommes repris à trois ou quatre fois. C'était Belmondo qui était véritablement le maître. Moi j'avais l'accélérateur, lui avait le volant et nous étions obligés de faire une courbe, nous n'arrivions pas droit. Donc c'était extrêmement difficile, extrêmement pointu. Et il y avait aussi un point de non-retour qui faisait que s'il s'était trompé, alors là pour nous c'était la fête ! Je dois dire que c'était vraiment très très très difficile mais ça s'est bien passé ! »

 

 

Tag(s) : #REALISATEUR
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :