Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
08 Dec

LA GRANDE BOURGEOISE

Publié par cinestranger  - Catégories :  #FILMS ANCIENS

LA GRANDE BOURGEOISE

1974

réalisé par Mauro Bolognini,

avec Giancarto Giannini....................Tullio Murri
Catherine Deneuve................... Linda Murri
Fernando Rey ...................... Augusto Murri
Marcel Bozzuffi ....................Juge Stanrani
Corrado Pani............................. Pio Naldi
Tina Aumont ......................... Rosa Bonetti
Rina Morelli ....................... Giannina Murri
Laura Betti.............................Tisa Borghi
EttoreManni ......................... Carlo Secchi
Paolo Bonacelli ........... Francesco Bonmartini

 

Mauro Bolognini, réalisateur de «Le bel Antonio», « Les poupées », « Un merveilleux automne», a choisi, avec «La grande bourgeoise» de retracer les développements d'une affaire criminelle qui fit grand bruit en Italie à la fin du siècle dernier. Toute une famille de l'aristocratie se trouvait impliquée dans un meurtre et qu'il flottait autour de tout cela un trouble parfum d'inceste. La figure principale du drame fut la comtesse Linda Muni dont le rôle a été confié à Catherine Deneuve. Elle est très bien   entourée   par Giancarlo Giannini, Fernando Rey, Marcel Bozzuffi, Tina Aumont
On est en Bologne, année  1897. Dans la somptueuse villa de campagne de la famille Murri, on célèbre l'anniversaire de la très belle Linda, (Catherine Deneuve), mariée au comte Francesco Bonmartini (Paolo Bonacelli). 

La famille est au complet : le professeur Augusto Murri (Fernando Rey), homme de sciences èminent, sa femme, timide, toujours un peu à l'écart, repliée sur elle-même ; le mari de Linda, Francesco Bonmartini, blond, corpulent ; les deux enfants du ménage. Arrive Tultio Murri (Giancarlo Giannini), frère de Linda, beau garçon, jeune, violent énergique, exhibitionniste, téméraire. Il court vers Linda, presque comme un amant après une trop longue séparation. Au même moment, surgit une vipère. Un cri. Tous s'immobilisent dans la crainte de ce qui pourrait arriver. Un coup de revolver : Tullio a tiré, presque aux pieds de sa sœur. La vipère est morte.


Cinq ans plus tard, Tullio Murri obtient d'un de ses amis, le docteur Secchi, un flacon de curare, sous prétexte de se livrer à des expériences sur des animaux. C'est la maîtresse de Tullio, Rosa Bonnetti (Tina Aumont), lingère chez les Bonmartini, qui sert d'intermédiaire pour la livraison du poison. Rosa n'est ni belle ni laide, elle a quelque chose d'animal, de désarmé, elle est en adoration devant son amant, qui appartient à la classe des maîtres, alors qu'elle n'est que la «servante», dans l'acception la plus totale du terme.
Au Lido de Venise, la famille Bonmartini est au complet. Sur la plage, les deux beaux-frères, Tullio et Francesco, se mesurent dans la lutte ; cela a l'air d'un jeu, mais en réalité les deux hommes se haïssent, et cette joute leur sert à manifester profondément toute l'âpreté de leurs sentiments hostiles....

 

LA GRANDE BOURGEOISE
LA GRANDE BOURGEOISE
LA GRANDE BOURGEOISE
LA GRANDE BOURGEOISE
Commenter cet article

Archives

À propos

Le cinéma actuel et antérieur. THELMA CAROLE BOUQUET SIMONE VALERE...