" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

wikipedia  Henry Fonda est né le 06/03/1905 dans le Nébraska . Il était l’ainé d’une famille qui comptait  également 2 filles. Son père était imprimeur et sa mère consacrait son temps au chant et à la danse.
La vie d’Henry est normale jusqu’au 28/09/1919 où, à 14 ans, il assiste en témoin impuissant à la pendaison d’un noir accusé de viol d’une femme blanche.Cela marquera sa vie.
Par son grand-père maternel, Henry découvre la peinture et le dessin. Il ambitionne de devenir journaliste. Il travaille à l’imprimerie de son père et écrit des nouvelles et des pièces de théâtre.Puis il exerce divers métiers .
Il fait la connaissance de Dorothy Brando (mère de Marlon Brandon né il y a un an) qui est actrice et lui permet d’intégrer la troupe « Omaha  Communauty Playhouse ». Il y restera 2 saisons. Malgré les réticences de son père voyant que le métier laisse les acteurs dans la misère,Henry continue le théâtre et joue notamment une pièce sur Lincoln.
Il intègre ensuite la troupe « University players » et rencontre Margaret Sullavan qu’il épousera mais divorcera quelques mois après.

wikipedia
Il est pris sous contrat à Hollywood et va jouer au théâtre le rôle d’un fermier dans « The farmer takes a wife » qui sera adapté au cinéma.Ainsi va démarrer la carrière cinématographique d’Henry. Victor Fleming lui apprend les techniques du cinéma différentes de celles du théâtre. Et Henry devient après 4 films « un des acteurs les plus attachants ».

wikipedia

En 4 ans il va tourner 15 films de tous genres :social, évocation historique,policier, comédie, mélodrame avant d’attaquer le western.
Et des films qui vont marquer le cinéma : « J’ai le droit de vivre » « L’insoumise » « Le brigand bien-aimé ».
Henry fait la connaissance de Frances Seymour Brokaw veuve d’un multimilliardaire et mère d’une petite fille.Ce fut le coup de foudre .Ils se marieront et auront une fille Jane en 1937.
En 1939 , on propose à Henry de jouer dans un film la jeunesse de Lincoln.Henry refuse. C’est alors que John Ford le convoque et le persuade. « Vers sa destinée » sera le premier des 7 films que tournera Henry avec John.
Henry signe un contrat de 7 ans avec la Fox.Il y aura « Les raisins de la colère »qui a failli permettre à Henry d’avoir un Oscar qui sera finalement donné à son copain « James Stewart ».

 

 

 

wikipedia

En 1940 naît Peter.
Par son contrat Henry tourne avec Zanuck une série de films qui ne lui plaisent pas.
Mais heureusement qu’il est prêté à la Paramout où il choisit .Ainsi il sera plusieurs fois le partenaire de Barbara Stanwyck.
Il travaillera également pour la Warner et la RKO.
En 1942 il retrouve sa liberté cinématographique mais est envoyé dans la marine où il accomplira de nombreuses missions militaires.
Revenu à la vie civile le cinéma l’a oublié et il se consacre à la culture de la terre jusqu’à ce que John Ford le rappelle pour un western « La poursuite infernale »dans lequel il joue le rôle de Wyatt Earp..

Ainsi redémarrera la carrière d’Henry avec la Fox et . Les artistes associés.
John Ford utilisera Henry dans son premier rôle antipathique « Le massacre de Fort Apache » avec John Wayne.
Henry décide de se retirer du grand écran pour le théatre. Il fera une pause  cinématographiquede 7 ans marquée par la dépression de son épouse et son suicide en 1950.

 

 

Henry se remarie 2 mois plus tard avec Susan Blanchard, 25 ans fille du compositeur de musique Oscar Hammerstein » De plus son fils Peter se blesse accidentellement et gravement avec une arme à feu.
Il jouera 1671  fois la pièce « Mister Roberts ».
Encore Ford sortira Henry de son éloignement en lui proposant l’adaptation de la pièce au cinéma .Ce sera « Permission jusqu’à l’aube » et malheureusement le dernier ensemble car les 2 hommes se sont querellés  alors que John était malade. Et Ford veut s’orienter vers la télévision qui est en plein développement. Pour faire face à cela le cinéma se lance dans des superproductions .

 

Ainsi Henry va jouer dans « Guerre et paix ».
Henry divorcera de Susan en 1957 et se remariera. Il tournera des films devenus célèbres « Le faux coupable » d’Hitchock, « Douze hommes en colère » « L’homme aux colts d’or ».
Puis une nouvelle pause vers le théâtre de 1958 à 1960.
En 1962 Henry soutient Kennedy aux élections et tourne 3 films aux thèmes politiques :Tempète sur Washington » …et des superproductions « Le jour le plus long » « La conquète de l’Ouest ».
Il divorcera d’une comtesse et épousera une hôtesse de l’air.
Il tournera des films avec Don Siegel avant d’entamer une nouvelle carrière hors des Etats-Unis avec un grand film italien en 1968 « Il était une fois dans l’Ouest » de Sergio Leone . Celui-ci le voulait pour « Le bon , la brute et le truand » mais Henry était trop cher par rapport au budget du film.Le succès et l’agent rapporté par ce dernier permirent à Sergio d’embaucher Henry.
Mais le public américain refuse de voir l’acteur dans un rôle de meurtrier d’enfants et infirmes. Puis Joseph Mankiewcicz lui offre un rôle de la même verve : «  Le reptile ».
Et l’acteur jouera un film sur l’amitié avec son copain James Stewart « Attaque au Cheyenne Club » qui fera la transition avec un Henry Fonda à l’âge de la vieillesse.
En 1972/73 Henry retourne au théâtre et à la télévision avec la série « Ah !Quelle famille » et 2 téléfilms « Le poney rouge » et « Un camion en or massif ». Et au théatre avec « Father against sons against fathers » ainsi que son plus grand succès « Clarence Darrow » le 26/03/1974.
Mais un mois après ,Henry a un malaise  cardiaque sur la scène et on lui pose un pacemaker.
Il revient au cinéma en Europe « Le serpent » d’Henry Verneuil et on le retrouve en Espagne et Italie « Mon nom est personne ».
Les années 1970 seront marquées par un différend entre Henry et ses enfants : Jane , engagée politiquement est  devenue «  extrémiste » et cela ne plaît pas à Henry et  Peter se drogue.
Il tournera avec nombre d’anciens « La bataille de Midway ».
1976 sera l’année des honneurs par la Maison Blanche,la chaîne ABC et le Lotus Club.Mais aussi l’année de la découverte de la tumeur au poumon .
Il tournera une série de films catastrophes à la mode : « Le toboggan  de la mort » « « Tentacules » « Météore »…
La fin de sa vie sera marquée par une réconciliation avec son fils Peter : ils tourneront un film ensemble : Wanda névada » et avec sa fille Jane « La maison du lac ».Il fera encore du théatre "The oldest living" dans un fauteuil roulant.

Il tournera moins entre-temps se consacrant à la peinture , à l’apiculture, à l’agriculture organique. Sa dernière apparition en public est la remise de « La life achievement Award » par Robert redford le 31/03/1981.


Un Oscar lui sera remis le 29/03/1982 pour « La maison du lac » avec Katharine Hepburn
Mais Henry ne put s’y rendre cloué par la maladie. Son état empira le 08/08/1982 et il décéda 4 jours plus tard.
Il fut incinéré et  fit don de ses yeux à un institut de recherche médicale.

VICTOR FLEMING  ...  LA JOLIE BATELIERE   ...THE FARMER TAKES A WIFE   ... 1935
HENRY KING  ...  A TRAVERS L'ORAGE   ... WAY DOWN EAST  ...  1935
JOHN CROMWELL   ... GRISERIES   ... I DREAM TO MUCH  ...  1935
HENRY HATHAWAY  ...  LA FILLE DU BOIS MAUDIT    ...THE TRAIL OF THE LONESOME PINE ...   1936
WILLIAM A SEITER  ...  LE DIABLE AU CORPS ...   THE MOON'S OUR HOME   ...  1936
RAOUL WALSH    ...SPENDTHRIFT ...       1936
HAROLD SCHUSTER    ...LA BAIE DU DESTIN  ...  WINGS OF THE MORNING    ...1937
FRITZ LANG    ...J'AI LE DROIT DE VIVRE  ...  YOU ONLY LIVE ONCE ...   1937
RAY ENRIGHT   ... RIVALITE    SLIM  ...  1937
EDMUND GOULDING  ....  UNE CERTAINE FEMME   ... THAT CERTAIN WOMAN    1937
LEIGH JASON   ... MISS MANTON EST FOLLE  ...  THE MAD MISS MANTON    1937
ARTHUR RIPLEY    ...COLLEGE MIXTE...    I MET MY LOVE AGAIN    1938
WILLIAM WYLER   ... L'INSOUMISE   ... JEZEBEL   ... 1938
WILLIAM DIETERLE  ...  BLOCUS    BLOCKADE...   1938

HENRY HATHAWAY  ...   LES GARS DU LARGE ...   SPAWN OF THE NORTH ...  1938

HENRY KING   ... LE BRIGAND BIEN AIME    ...JESSE JAMES    1939

JOHN BRAHM   ... LAISSEZ NOUS VIVRE  ....  LET US LIVE  ...  1939
IRVING CUMMINGS   ... ET LA PAROLE FUT    ....THE STORY OF ALEXANDER GRAHAM BELL ...   1939
JOHN FORD    ... VERS SA DESTINEE  ...  YOUNG MR LINCOLN  ...  1939

JOHN FORD  ....  SUR LA PISTE DES MOHAWAKS ....   DRUMS ALONG   ... 1939

JOHN FORD   ...  LES RAISINS DE LA COLERE   .... THE GRAPES OF WRATH    ...1939

IRVING CUMMINGS  ...  LE ROMAN DE LILLIAN RUSSELL   ... LILLIAN RUSSELL ...   1940
FRITZ LANG   ... LE RETOUR DE FRANK JAMES  ...  THE RETURN OF FRANK JAMES ...   1940
HENRY KING ....   LA BELLE ECUYERE   ... CHAD HANNA  ...  1940
PRESTON STURGES ...   UN CŒUR PRIS AU PIEGE   ... THE LADY EVE ...   1941
JOHN BRAHM ...   L'APPEL DU NORD...    XILD GEESE CALLING...    1941
WESLEY RUGGLES ...   TU M'APPARTIENS   ... YOUR BELONG TO ME   ... 1941
ELLIOTT NUGENT   ... THE MALE ANIMAL    ...    1942
ROUBEN MAMOULIAN  ...  QUI PERD GAGNE  ...  RINGS ON HER FINGERS    1942


WALTER LANG    ...LE NIGAND MAGNIFIQUE...    THE MAGINFICIENT DOPE  ...  1942
JULIEN DUVIVIER  ...  SIX DESTINS  ...  TALES OF MANHATTAN  ...  1942
IRVING REIS   ... LA POUPEE BRISEE  ...  THE BIG STREET   ... 1942
JOHN STAHL   ... AVENTURE EN LIBYE    ...THE IMMORTAL SERGEANT  ..  1943

JOHN FORD      ... LA POURSUITE INFERNALE   ... MY DARLING CLEMENTINE   ... 1946   


ANATOLE LITVAK   ... THE LONG NIGHT     ...   1947

JOHN FORD    ... DIEU EST MORT   ... THE FUGITIVE    1947
OTTO PREMINGER   ... FEMME OU MAÏTRESSE  ...  DAISY KENYON    1947
KING VIDOR   ... LA FOLLE ENQUETE ...   ON OUR MERRYWAY/A MIRACLE CAN HAPPEN ...   1948

JOHN FORD  ... LE MASSACRE DE FORT APACHE   ... FORT APACHE    ...1948
FLETCHER MARKLE    ...JIGSAW     ...   1949

JOHN FORD    ...PERMISSION JUSQU'À L'AUBE   ... MISTER ROBERTS  ...  1955
KING VIDOR   ... GUERRE ET PAIX    ...WAR AND PEACE    1956


ALFRED HITCHCOCK     ...LE FAUX COUPABLE  ...  THE WRONG MAN   ... 1957

  SIDNEY LUMET  ...  DOUZE HOMMES EN COLERE   ... TWELVE ANGRY MAN   ... 1957

 ANTHONY MANN    ... DU SANG DANS LE DESERT ...   THE TIN STAR  ...  1957
SIDNEY LUMET   ... LES FEUX DU THEATRE ...   STAGE STRUCK ...   1958
EDWARD DMYTRYK ...  L'HOMME AUX COLTS D'OR   ... WARLOCK ...   1959


NUNNALLY JOHNSON   ... L'HOMME QUI COMPREND LES FEMMES   ... THE MAN WHO UNDERSTOOD WOMEN   ... 1959

JOHN FORD  ...  LA CONQUETE DE L'OUEST    ...HOW THE WEST WAS WON   ... 1962

OTTO PREMINGER...  TEMPETE A WASHINGTON ...   ADVISE AND CONSENT  ...  1962


KEN ANNAKIN  ...  LE JOUR LE PLUS LONG  ...  THE LONGEST DAY    ...1962
DELMER DAVES   ... LA MONTAGNE DES NEUF SPENCER    ...SPENCER'S MOUNTAIN  ...  1963
SIDNEY LUMET  ...  POINT LIMITE    FAIL SAFE  ...  1964
FRANKLIN SCHAFFNER ...   QUE LE MEILLEUR L'EMPORTE ...   THE BEST MAN   ... 1964


RICHARD QUINE   ... UNE VIERGE SUR CANAPE  ...  SEX AND THE SINGLE GIRL ...   1964
BURT KENNEDY    ...LE MORS AUX DENTS  ...  THE ROUNDERS   ... 1965

OTTO PREMINGER...  PREMIERE VICTOIRE   .... IN HARM'S WAY   ... 1965
TERENCE YOUNG  ...  GUERRE SECRETE ...   THE DIRTY GAME   ... 1965
KEN ANNAKIN    ...LA BATAILLE DES ARDENNES  ...  BATTLE OF THE BULGE   ... 1966
FIELDER COOK  ...  GROS COUP A DODGE CITY...    A BIG HAND FOR THE LITTLE LADY...    1966


BURT KENNEDY ...   WELCOME TO HARD TIMES       ... 1967
VINCENT MCEVVETY  ...  LES CINQ HORS LA LOI    ...FIRECREEKS ...   1968


SERGIO LEONE    ... IL ETAIT UNE FOIS DANS L'OUEST    ...C'ERA UNA VOLTA:IL WEST UPON A TIME IN THE WEST ...   1968
MELVILLE SHAVELSON   ...LES TIENS, LES MIENS,LES NOTRES  ...   YOURS,MINE AND OURS    1968
DON SIEGEL  ...  POLICE SUR LA VILLE    ...MADIGAN  ...  1968


RICHARD FLEISCHER   ... L'ETRANGLEUR DE BOSTON   ... THE BOSTON STRANGLER  ...  1969

ROBERT ALDRICH     ...TROP TARD POUR LES HEROS...   TOO LATE THE HERO  ...  1970
GENE KELLY  ...  ATTAQUE AU CHEYENNE CLUB  ...  THE CHEYENNE SOCIAL CLUB  ...  1970
JOSEPH L MANKIEWICZ...   LE REPTILE...    THERE WAS A CROOKED MAN ...   1970


PAUL NEWMAN   ... LE CLAN DES IRREDUCTIBLES  ...  SOMETIMES A GREAT NOTION/NEVRE GIVE AND INCH ...   1971
LARAY PEARCE    ...NOCES DE CENDRE   ... ASH WEDNESDAY    1973
HENRI VERNEUIL ...    LE SERPENT    ...  1973
CARLO LIZZANI    ...LES DERNIERS JOURS DE MUSSOLINI  ...  MUSSOLINI-AULTIMO ATTO    ...1974
TONINO VALERII  ...  MON NOM EST PERSONNE  ...  IL MOI NOMO E NESSUNO   ... 1974
JACK SMIGHT   ... LA BATAILLE DE MIDWAY ...   MIDWAY...    1976

OLIVER HELLMAN  ...  TENTACULES     ...   1976
JAMES GOLDSTONE  ...  LE TOBOGGAN DE LA MORT  ...  ROLLERCOASTER  ...  1977
JOHN LEONE   ... THE LAST OF THE COWBOYS      ...  1977
UMBERTO LENZI  ...  LA GRENDE BATAILLE ...   LA BATIGGLIA DI MARETH  ...  1977
IRWIN ALLEN  ...  L'INEVITABLE CATASTROPHE   ... THE SWARM   ...1978
BILLY WILDER ...  FEDORA   ...     1978
PETER FONDA    WANDA NEVADA        1979
ALVIN RAKOFF   ... CITE EN FEU  ...  CITY ON FIRE ...   1979
RONALD NEAME   ... METEORE   ... METEOR   ... 1979
MARK RYDELL  ...  LA MAISON DU LAC ...   ON GOLDEN POND   ... 1981

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HENRY FONDA ACTEUR

HENRY FONDA ACTEUR

Tag(s) : #ACTEURS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :