JOHN G. AVILDSEN

Publié le par cinestranger

JOHN G. AVILDSEN  était un très grand  réalisateur américain  connu notamment pour «Rocky» et «Karaté Kid».

Né le 21/12/1935 à Oak Park, Illinois, USA , il est décédé le 16/06/2017 d’un cancer du pancréas.

En 1976, «Rocky», qui raconte l’histoire d’un boxeur de seconde zone Rocky Balboa, incarné par Sylvester Stallone, lui vaut trois Oscars dont celui du meilleur réalisateur.

John Avildsen est également le réalisateur en 1984 de «Karaté Kid». Ce film raconte comment un adolescent prend confiance après avoir appris le karaté.

Il aura réalisé de nombreux films en plusieurs  décennies pour des films parlant de  victoire, courage et souvent plein émotion . Souvent des  perdants, qui  deviennent des gagnants.

Il préparait même un dernier film ...NATE & AL

En 1983, il a été nominé aux Oscars à nouveau, cette fois pour le court documentaire "Travelful Hopefully".

Il a siégé au Conseil national de la DGA pour trois mandats .

John  Avildsen est diplômé de la prestigieuse école Hotchkiss et NYU. Il a ensuite été directeur des publicités télévisées pour une agence de publicité.

Il a commencé ses activités en tant que cinéaste au  milieu des années 60 ,  ses débuts de réalisateur "Turn on to Love" (1969)  ou d'assistant d'Arthur Penn et Otto Preminger.

Le thriller dramatique "Joe" (1970), avec Susan Sarandon et Peter Boyle a été  son premier succès en tant que réalisateur .

"Save the Tiger" (1973), un drame avec  Jack Lemmon, a été nommé pour trois Oscars. John a alors été considéré comme un  grand réalisateur.

En 1976, John Avildsen a marqué l'histoire du cinéma par un grand succès dans le box-office avec Rocky, le projet légendaire de Sylvester Stallone sur le boxer sensible Rocky Balboa, qui rêve de devenir un champion. Avildsen a remporté un Oscar pour le meilleur réalisateur, et le film a également été nommé meilleur film.

Ses autres films :  la comédie "W.W. Et les Dixie Dancekings "(1975), avec Burt Reynolds; le thriller "The Formula" (1980), avec George C. Scott et Marlon Brando; la comédie "Voisins", avec John Belushi et Dan Aykroyd; ou  "For Keeps?" (1988), avec Molly Ringwald; le drame "Lean on Me" (1989), qui a aidé à lancer la carrière de Morgan Freeman; Et le biopic d'équitation "8 Seconds" (1994), avec Luke Perry.

En 1984, cependant, Avildsen a de nouveau retrouvé le succès de box-office, avec The Karate Kid. Le récit  populaire qui se concentre sur un  adolescente(joué par Ralph Macchio) dont la vie se transforme  après une certaine tutelle en philosophie et arts martiaux d'un concierge japonais modeste (Pat Morita).

 1969 TURN ON TO LOVE
 1970 GUESS WHAT WE LEARNED IN SCHOOL TODAY?
 1970 JOE
 1971 CRY UNCLE
 1971 OKAY BILL
 1972 THE STOOLIE (CO-DIRECTOR)
 1973 SAUVEZ LE TIGRE
 1975 FOREPLAY
 1975 W.W. AND THE DIXIE DANCEKINGS
 1976 ROCKY


 1978 SLOW DANCING IN THE BIG CITY
 1980 LA FORMULE
 1980 MURDER INK (TV SERIES)
 1981 LES VOISINS
 1983 STRIP ACADEMY
 1984 LE MOMENT DE VERITE
 1986 KARATE KID, LE MOMENT DE VERITE II
 1987 HAPPY NEW YEAR
 1988 ET SI ON LE GARDAIT?
 1989 KARATE KID III
 1989 LEAN ON ME
 1990 ROCKY V
 1992 LA PUISSANCE DE L'ANGE


 1994 8 SECONDS
 1998 A FINE AND PRIVATE PLACE
 1999/II INFERNO
2018 NATE & AL (PRE-PRODUCTION)

 

 JOHN G. AVILDSEN
 JOHN G. AVILDSEN
 JOHN G. AVILDSEN
 JOHN G. AVILDSEN
 JOHN G. AVILDSEN
 JOHN G. AVILDSEN

Publié dans REALISATEUR

Commenter cet article