" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Barbara Laage
Barbara Laage

Comédienne pleine de  fantaisie , toujours optimisme .


Barbara Laage était née le 30 juillet 1920 à Menthon- Saint-Bernard (Savoie), d'un  père finlandais et d'une mère française.

Très tôt fixée sur sa vocation de comédienne, elle monte à Paris, en 1942, où elle suit successivement les cours d'art dramatique de Raymond Rouleau et de René Simon. Grande, anguleuse, dotée d'une voix rauque, elle était faite pour la tragédie. Mais sa gaieté naturelle l'empêchera toujours d'être assimilée à ce seul genre. Elle le prouve d'emblée en s'emparant avec autorité du personnage d'Ophélie dans l'« Hamlet » de Shakespeare, avant d'enchaîner, sans le moindre inconfort, avec « Les gueux au Paradis ». Conte fantaisiste de G.M. Martens, monté par la compagnie Grenier-Hussenot, cette comédie connaîtra un immense succès populaire et sera portée à l'écran, en 1945, avec Raimu et Fernandel en tête de distribution.

 

Entre-temps, le hasard d'un reportage photo pour le magazine américain Life désigne Barbara Laage à l'attention d'Orson Welles, le réalisateur de « Citizen Kane », qui l'invite aux Etats-Unis avec l'intention d'en faire sa « Dame de Shanghaï ». Une promesse que s'empressera d'oublier le fantasque cinéaste lorsqu'il aura fait la paix avec son épouse, Rita Hayworth. En six mois de séjour à Hollywood, Barbara Laage ne verra Welles que trois fois, oubliant sa déception dans une série B avec Barbara Stanwyck et Van Heflin qu'un critique qualifiera de « disastrous ».

Barbara Laage


De retour en France, sur les exhortations de ses amis, elle devient très vite une vedette réputée des théâtres du Quartier latin, où elle se produit dans « Laisse parler Jacob », « Les folies furieuses » et « La reine-mère ». En 1950, elle entre dans le circuit des cabarets d'Agnès Capri, pour laquelle elle interprétera des chansons littéraires et sera la vedette de spectacles mis en scène par Michel de Ré, avant que le cinéma ne lui offre son premier grand rôle, deux ans plus tard.

Et pourtant, si Marcel Pagliero, qui la connaissait de « La Rose rouge » et des caves de Saint-Germain-des-Prés, n'avait repris la direction du projet à Ralph Habib, elle n'aurait probablement jamais été cette « P... respectueuse » qui avait fait scandale cinq ans auparavant. C'est d'ailleurs Sartre qui avalisa le choix de Pagliero la concernant, comme la critique lui emboîtera bientôt le pas pour louer sa performance. « Vibrante, gouailleuse, piaffante, elle est à la fois vulgaire et sensible dans son rôle de Lizzie, qui la classe d'emblée comme une excellente comédienne », peut-on lire dans les journaux de l'époque.

Mais sa santé sera son point faible.et elle  sera contrainte de refuser toutes les propositions de travail.

1953 sera pourtant son année faste, inaugurée par une coproduction internationale avec Kirk Douglas et l'ébauche d'un personnage qui lui collera désormais à la peau : la fille de mœurs légères. « Quai des blondes », quelques mois plus tard, ne fera que confirmer cette orientation. En 1957, elle a l'insigne honneur d'être choisie par Gene Kelly pour être sa « petite fiancée française » dans « La route joyeuse ». Un remake en mineur d'« Un Américain à Paris », mais qui en dit long sur la notoriété de Barbara Laage à l'époque.


La comédienne approche de la quarantaine et, plus que jamais, fait en sorte de joindre l'utile à l'agréable en privilégiant l'exotisme au détriment de la qualité d'un projet. Elle adore les voyages et les pays lointains. Mais au Cameroun, pour le tournage de « Nagana », elle contracte une maladie qui l'oblige une nouvelle fois à l'immobilité professionnelle pendant plusieurs mois.  Pierre Kast, en 1962, lui propose « Vacances portugaises », et elle se plaît tant à Lisbonne qu'elle s'y installe pour deux ans. Puis, c'est le Brésil, où elle s'attarde pour les mêmes raisons. Difficile, dans ces conditions, de mener une carrière cohérente et de demeurer dans l'agenda des agents et des producteurs. Surtout en ces remuantes années 1960, où le genre de cinéma auquel elle a depuis toujours été associée est en pleine déroute. Pourtant, quand elle réapparaît, en 1970, dans un film de l'un des initiateurs de la Nouvelle Vague, il en est certains pour encore croire à son retour.Ce sera  « Domicile conjugal » mais aussi la fin de sa carrière.


Lorsqu'elle s'éteint, à Deauville, le 21 mai 1988, la Barbara Laage de « La P... respectueuse » n'est déjà plus qu'un souvenir. Dix ans auparavant, elle s'était retirée chez sa sœur, dans la station balnéaire normande, où la mort viendra la tirer du tranquille anonymat où elle avait glissé sans regret.

 

ROBERT Z LEONARD ...L'INDOMPTTE ......1948
MARCEL PAGLIERO ...LA ROSE ROUGE ......1950
CHARLES BRABANT ...LA P RESPECTUEUSE ..1952
ANATOLE LITVAK ...UN ACTE D'AMOUR ...1953

Barbara Laage
UN ACTE D'AMOUR


YVES CIAMPI ...L'ESCLAVE ...1953

Barbara Laage
L'ESCLAVE


VITTORIO COTTAFAVI ...FILLE D'AMOUR ...1953
PAUL CADEAC ...QUAI DES BLONDES ...1953
CHARLES BRABANT ...ZOE ...1953
ERICH KOBLER ...UNA PARAGANA A ROMA ....1954
RENE JOLIVET ...LES AVENTURES DE GIL BLAS DE SANTILLANE ...1955
HERVE BROMBERGER 1955
ALEX JOFFE ...LES ASSASSINS DU DIMANCHE 1955

Barbara Laage
LES ASSASSINS DU DIMANCHE


EDMOND T GREVILLE ...JE PLAIDE NON COUPABLE 1955

Barbara Laage
JE PLAIDE NON COUPABLE


MAURICE LABRO ...ACTION IMMEDIATE 1956

Barbara Laage
ACTION IMMEDIATE HENRI VIDAL


GENE KELLY ...LA ROUTE JOYEUSE 1956

Barbara Laage
LA ROUTE JOYEUSE


JEAN STELLI ...DEUXIEME BUREAU 1957
MAURICE CAM ...MISS PIGALLE 1957

Barbara Laage
MISS PIGALLE


MAURICE LABRO ...LE CAPTIF 1957
YVAN GOVAR ...Y EN A MARRE ... 1959
JOSE ANTONIO DE LA LOMA ...TENTATIONS ...1959
GEORG JACOBY ...CA PEUT TOUJOURS SERVIR ...1959
PIERRE MONTAZEL ...CA VA ETRE TA FETE ...1960
BERNARD BORDERIE ...LE CAID ...1960

Barbara Laage
LE CAID .


HEINZ PAUL ...NUITS ORIENTALES ...1960
MARTIN RITT ...PARIS BLUES ...1961
PIERRE KAST ...VACANCES PORTUGAISES ...1962
MANUEL GUIMARAES ...O CRIME DA ALDEIA VELHA ...1964
WALTER KHOURI ...O CORPO ARDENTE ...1965
PIERRE KAST ...DROLE DE JEU ...1967
RADLEY METZGER ...THERESE ET ISABELLE ...1967
FRANCOIS TRUFFAUT ...DOMICILE CONJUGAL ...1970
NADINE TRINTIGNANT ...DEFENSE DE SAVOIR ...1973
FRANCOIS LETERRIER ...PROJECTION PRIVEE ...1973

 

Barbara Laage BIOGRAPHIE
Barbara Laage BIOGRAPHIE
Barbara Laage BIOGRAPHIE
Barbara Laage BIOGRAPHIE
Barbara Laage BIOGRAPHIE
Barbara Laage BIOGRAPHIE
Barbara Laage BIOGRAPHIE
Barbara Laage BIOGRAPHIE
Barbara Laage BIOGRAPHIE
Barbara Laage BIOGRAPHIE

Barbara Laage BIOGRAPHIE

Tag(s) : #ACTRICES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :