" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

joan-bennett

Joan Bennett a été une des femmes fatales  les plus populaires des films noirs des années 40, dans les films du réalisateur Fritz Lang tels que: The Woman in the Window (1944) et Scarlet Street (1945). Elle était une actrice de théâtre, de cinéma et de télévision. En plus d'agir sur scène, Bennett a joué dans plus de 70 films .

joan-bennett

Elle était née le 27 février 1910 à Palisades (New Jersey), au sein d'un clan parmi les plus anciens de l'histoire de la scène américaine. Ses parents, Richard Bennett et Adrienne Morris, ainsi que ses deux sœurs, Constance (1904) et Barbara (1906), avaient poursuivi la tradition, alors que Joan ne rêvait que maternités et arts décoratifs, malgré des débuts sur les planches à l'âge de 4 ans et sa participation à un film commun aux Bennett deux ans plus tard.

joan-bennett

Mais un premier mariage, à l'âge de 16 ans, qui l'avait entre-temps rendue mère, et un tout aussi prompt divorce, deux ans après, devaient l'amener à accepter ce qu'elle avait obstinément refusé jusqu'alors : reprendre à son tour l'héritage familial. En 1928, la voilà donc la partenaire de son père sur la scène de Broadway, tandis qu'elle tient un rôle encore modeste de serveuse dans une comédie avec Carole Lombard, « Power ».

Suivra une ascension rapide. Dans « Bulldog Drummond », en effet, elle partage déjà la vedette avec Ronald Colman. Comme avec George Arliss dans « Disraeli ». Sous contrat avec la Fox, elle se distingue alors dans une série de comédies où, comme elle l'évoquait elle-même, elle incarne « la blonde et sotte héritière, invariablement victime du triangle amoureux ». A l'époque, pourtant, quand on parle des Bennett, c'est d'abord à Constance que l'on songe. Il en sera autrement à partir de 1933, lorsque George Cukor fera de Joan l'une des quatre filles du Dr March dans « Little women ». Un joli succès commercial, prélude à un partenariat avec Bing Crosby dans les comédies musicales « Mississippi » et « Two for tonight » et avec Cary Grant dans « Big brown eyes » et « Wedding présent ». C'en est au point qu'en 1938, elle peut présenter sa candidature pour le rôle convoité de Scarlett O'Hara dans « Autant en emporte le vent ». Mais Vivien Leigh mettra toutes les concurrentes d'accord.

joan-bennett


1938 est surtout l'année de sa rencontre avec Walter Wanger, le producteur d'« Algiers », qui lui trouve une confondante ressemblance avec la capiteuse Hedy Lamarr, à la chevelure de jais. Dès le moment où il saura la convaincre de se teindre en brune, pour « Trade winds », s'ouvrira pour elle une nouvelle carrière, avec des rôles à la fois plus charnus et plus glamour que ceux de la période qui se referme. Cet apparentement avec la vamp autrichienne s'étend jusqu'à ses personnages : femmes fatales, intrigantes aux desseins mystérieux, splendidement mises en valeur par la caméra en clair-obscur du réalisateur Fritz Lang, à jamais obsédé par la frontière ténue entre le Bien et le Mal. Lang ne sera pourtant pas le seul cinéaste à contribuer à sa légende dans ce type de répertoire. Zoltan Korda (« L'affaire Macomber »), de même que deux Français en exil, Jean Renoir et Max Ophûls, sauront pareillement jouer de la dangereuse ambiguïté que dégage sa personne.
Le 13 décembre 1951, la réalité rattrape la fiction et la complicité professionnelle et conjugale (1940-1965), jusqu'ici fructueuse, entre Joan Bennett et Walter Wanger. Jaloux de l'agent de sa femme, Jennings Lang, qu'il soupçonne avec raison d'être son amant, le producteur tire sur son rival et le blesse à l'aine. Il lui en coûtera trois mois de prison ferme, mais la carrière de sa femme en sera irrémédiablement compromise. Le mariage aussi, même s'il se traînera quinze années encore, pour la sauvegarde de leurs deux filles. Dédaignée par Hollywood, Joan Bennett se tournera alors vers le théâtre (« Stage door », « Butterflies are free », « The pleasure of his Company ») et la télévision et retournera à New York, où elle résidera désormais de manière permanente.

Dans les années 1960, elle a joué le rôle d'Elizabeth Collins Stoddard dans  Dark Shadows pour la télévision et elle a reçu une nomination aux Emmy Awards. Elle était l'un des trois membres de la distribution qui est apparu sur "Dark Shadows" (1966) du début à la fin. Elle a joué sur le premier épisode, le 27 juin 1966, ainsi que sur son dernier, le 2 avril 1971. Pour son dernier rôle au cinéma, en tant que Madame Blanc dans Suspiria (1977), elle a reçu une nomination au Saturn Award.


Auteur de « The Bennett playbill », biographie dans laquelle elle évoque l'histoire de sa famille, Joan Bennett devait se marier une quatrième fois en 1978, avec l'écrivain David Wilde, après une figuration dans un film d'horreur de Dario Argento dont Jessica Harper était la vedette. C'est en sa résidence de Scarsdale (New York) qu'elle devait finalement s'éteindre le 7 décembre 1990, à l'âge de 80 ans. Depuis 1938, elle n'était plus jamais revenue à sa blondeur capillaire d'antan.

GEORGE FITZMAURICE...THE ETERNAL CITY...1923
HOWARD HIGGINS...POWER...1928
FRANK LLOYD...THE DIVINE LADY...1929
F RICHARD JONES...BUILDOG DRUMMOND...1929
REGINALD BARKER...MISSISSIPPI GAMBLER...1929
THOMTON FREELAND...THREE LIVE GHOSTS...1929
ALFRED E GREEN...DISRAELI...1929


WILLIAM WELLMAN...MAYBE IT'S LOVE...1930
LLOYD BACON...MOBY DICK...1930
EDWARD SLOMAN...PUTTIN 'ON THE RITZ...1930
HAMILTON MACFADDEN...CRAZY THAT WAY...1930
WILLIAM K HOWARD...SCOTLAND YARD...1930
SIDNEY LANFIELD...HUSH MONEY...1931
VIN MOORE...MANY A SLIP...1931
FRANK BORZAGE...DOCTORS'WIVES...1931
RAOUL WALSH...ME AND MY GAL...1932
KENNETH MCKENNA...CARELESS LADY...1932
GEORGE CUKOR...LES 4 FILLES DU DOCTEUR MARCH...1933
JAMES TINLING...ARIZONA TO BROADWAY...1933
FRANK TUTTLE...PLEASURE CRUISE...1933
ALEXANDER HALL...THE PURSUIT OF HAPPINESS...1934
EDWARD LUDWIG...THE MAN WHO RELAIMED HIS HEAD...1934
A EDWARD SUTHERLAND...MISSISSIPI...1935
GREGORY LA CAVA...PRIVATE WORLDS...1935
FRANK TUTTLE...TWO FOR TONIGHT...1935


TAY GARNETT...SHE COULDN(T TAKE IT...1935
STEPHEN ROBERTS...THE MAN WHO BROKE THE BANK OF MONTE CARLO...1935
RICHARD WALLACE...WEDDING PRESENT...1936
ALFRED E GREEN...LE BILLET FATAL...1936
MITCHELL LEISEN...TREIZE HEURES DANS LES AIRS...1936
RAOUL WALSH...EMPREINTES DIGITALES...1936
IRVING CUMMINGS...VOGUES OF 1938...1937
MITCHELL LEISEN...COLLEGE MIXTE...1938
JOSHUA LOGAN...I MET MY LOVE AGAIN...1938
JAMES HOGAN...THE TEXANS...1938
TAY GARNETT...TRADE WINDS...1938
HAL ROACH...LE ROI DES REPORTERS...1939
JAMES WHALE...L'HOMME AU MASQUE DE FER...1939


GREEN HELL...1939
ROWLAND V LEE...LE FILS DE MONTE CRISTO...1940
ARCHIE MAYO...DESTIN DANS LA NUIT...1940


IRVING PTICHEL...THE MAN I MARRIED...1940
RICHARD WALLACE...SHE KENW ALL THE ANSWERS...1941
FRITZ LANG...LA CHASSE A L'HOMME...1941
JOHN BRAHM...WILD GEESE CALLING...1941
ARCHIE MAYO...CONFIRM OR DEMY...1941
RICHARD WALLACE...THE WIFE TAKES A FLYER...1942
TIM WHELAN...TWIN BEDS...1942
HAROLD SCHUSTER...GIRL TROUBLE...1942
OTTO PREMINGER...MARGIN FOR ERROR...1942
FRITZ LANG...LA FEMME AU PORTRAIT...1944


IRVING PITCHEL...COLONEL EFFIGHAM'RAID...1945
HENRY HATHAWAY...LA GRANDE AME ET LE MAUVAIS GARCON...1945


FRITZ LANG...LA RUE ROUGE...1945


ZOLTAN KORBA...L'AFFAIRE MACOMBER...1946
JEAN RENOIR...LA FEMME SUR LA PLAGE...1947
FRITZ LANG...LE SECRET DERRIERE LA PORTE...1947
STEVE SEKELY...LE BALAFRE...1948
MAX OPHULS...LES DESEMPARES...1949


VINCENTE MINNELLI...LE PERE DE LA MARIEE...1950


GEORGE SEATON...ON VA SE FAIRE SONNER LES CLOCHES...1950
VINCENTE MINNELLI...ALLONS DONC PAPA...1951
JOSEPH NEWMAN...THE GUY WHO CAME BACK...1951
NATHAN JURAN...HIGHWAY DRAGNET...1953
MICHAEL CURTIZ...LA CUISINE DES ANGES...1954
DOUGLAS SIRK...THER 'S ALWAYS TOMOROW...1955


EDWARD L BERNDS...NAVY WIFE...1956
WILLIAM F CLAXTON...DESIRE IN THE DUST...1960
DAN CURTIS...LA FIANCEE DU VAMPIRE...1970
DARIO ARGENTO...SUSPIRIA...1976
RAE BERGER...THE VALLEY OF DECISION...1976

 

joan-bennett
joan-bennett
joan-bennett
joan-bennett
joan-bennett
joan-bennett
joan-bennett
joan-bennett
joan-bennett
joan-bennett
joan-bennett
joan-bennett
joan-bennett
joan-bennett
joan-bennett

joan-bennett

Tag(s) : #ACTRICES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :