" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

GERARD BARRAY un paresseux particulièrement dynamique ," jeune occitan qui a vécu une aventure extraordinaire par le cinéma qui lui a fait rencontrer des gens hors du commun, qui lui aura fait découvrir d’autres lieux, d’autres mondes"  est un acteur francais  né le  2 Novembre 1931, Toulouse, Haute-Garonne.


Au départ, tout le destinait à la la médecine.
Etudiant à Toulouse, il décida un beau matin d’aller voir une amie de sa mère pour lui dire : « je veux devenir comédien ». Après quelques rencontres, des professionnels l’incitèrent à « monter » à Paris en lui donnant quelques adresses.

Gérard est monté à Paris sur coup de tête afin de "respirer un air de liberté dont il avait besoin à ce moment-là de sa vie ". Il  rencontrera  Noël Roquevert, René Simon qui le « gardera » malgré son accent qualifié d’épouvantable, et suivra les cours   avec des copains comme Jean-Pierre Cassel.

Il montera des petits spectacles dans des cabarets  de jazz , musique qu'il aime , cabarets fréquentés par  Louis Amstrong, Edwige Feuillère qui le choisit, lui, alors inconnu du public, pour être Stanislas dans «l’Aigle à deux têtes», et ainsi il entrera dans le monde de  Jean Cocteau, Jean Marais 

 

 

Simone Signoret, Frédéric Darc seront importants pour Gérard . Simone Signoret dont la générosité lui permit de vivre un grand moment sur la Côte d’Azur et Frédéric Darc , dans la ville de Marbella où il s’était installé, où ils sont tombés dans les bras l’un de l’autre pour ne plus se séparer. 

Il sera un successeur et concurrent à Jean  Marais dans les films de cape et d'épée : Les 3 mousquetaires, Shéherazade, Capitaine Fracasse .


Claude Carliez, maître d’armes  l’a formé en art de l’épée : «Pour le Capitaine Fracasse , je n’avais jamais pratiqué d’escrime. J’ai tout appris de lui ».
Gérard a  rencontré  Teresa, son épouse, sur le tournage de «les Mercenaires du Rio Grande».  Un mariage à la mairie de Montauban , le 16 juin 1965… Deux enfants…deux petits enfants

Et par Fredéric Dard ,GERARD BARRAY deviendra le commissaire San Antonio.  Cela jusqu'aux années 1970 où les films de cape et épée se feront rares comme les westerns et laisseront la place à la Nouvelle vague.

Gérard travaillera souvent en Espagne proche de sa région natale.

Gérard  formera de jeunes élèves à Pointe-à-Pitre dans les années 70 et s’inspirera de René Simon dans sa façon d’animer une classe d’art dramatique Sa fierté aura été  d’avoir pu jouer Armand Duval dans «la Dame aux camélias» sur une adaptation de Marcel Pagnol, un direct à la télévision ( 1962  d'après Alexandre Dumas, scénario de Marcel Pagnol ) … . Et puis plus tard, «Dom Juan» de Molière …

 

Il travaillera souvent pour la télévision notamment Au Théâtre ce Soir …

«Madame Sans Gêne» , mise en scène de Michel Roux, aux côtés de Jacqueline Maillan et Alain Mottet. Gérard Barray est le Comte de Neiperg, amoureux audacieux de l'impératrice Marie-Louise.
«Je viendrai comme un voleur», mise en scène Jacques-Henri Duval
«La Reine Galante» d'André Castelot, mise en scène de Michel Roux.
«Le Complice», mise en scène de Jacques Ardouin, avec Hélène Manesse.
«Danse sans musique» de Peter Cheney avec Corinne Marchand.
«A cor et à cri» avec Jean-Luc Moreau

ou pour la télévision espagnole : «Goya», «La virtud del asasino», «El secreto de la porcelana», «Periodistas»
pour la télévision suisse-romande : «Histoires à mourir debout» de Frédéric Dard.
pour la télévision polonaise : «Quand la police sonnera».

Il sera également sur les planches  dans les théâtres de France avec des tournées : Festival de la Vallée de l'Orge : «Dom Juan» de Molière., Théâtre Kaléidoscope : «L'été où il a fait si froid» avec Dominique Blanchard., Théâtre Daunou : «La complice» avec Corinne Marchand, Compagnie Dramatique d'Aquitaine : «La tour de Nesle», Tournée des Casinos avec Jean Luc Moreau : «A cor et à cri», Théâtre de Montauban : «Le héros de l'amour», écrit et joué par Gérard Barray (1990).
Une comédie musicale : «Restons françaises» avec Georgette Lemaire.
Il sera un temps  Directeur de l'atelier-théâtre à la Maison de la culture de Point-à-Pitre.
Et écrira un livre  : Un récit, «Le héros de l'amour», préfacé par l'ami Frédéric Dard, et édité par les amis du Théâtre de Montauban (1992).

 

Une anecdote :

 "   Edwige Feuillère réalisant son très long rôle à mémoriser, lui  propose que le texte –je suis son lecteur dans l’histoire - soit écrit dans un livre qu'il ouvrirai simplement ...

    Le soir de la générale, je  ne vois aucun livre à l’endroit prévu ! il  suis affolé … Edwige s’en aperçoit et entre les lèvres, discrètement, lui glisse «Que se passe-t-il ?» …Je ne peux que lui répondre, lèvres serrées moi aussi : <«Le livre n’est pas à sa place» … A ce moment-là, moi jeune acteur que les critiques et le fameux “Tout Paris” attendent “au carrefour”, je ne souhaite qu’une chose : mourir sur le champ, être englouti au trente-sixième dessous de la scène et disparaître à jamais !

    Je sens Edwige tendue et je panique. Heureusement, j’avais tout de même pris connaissance du texte que je devais lire. Je bafouille un peu, je suis hésitant mais je réussis tant bien que mal à “sauver les meubles” en improvisant le texte que j’aurais dû lire de façon bien plus assurée. Le lendemain, la presse évoquera un jeune Stanislas, hésitant quelque peu au second acte. Tu parles ! Inutile de dire que le régisseur aura entendu parler du pays le soir même, et que pour toutes les représentations suivantes, je veillerai moi-même, après avoir jeté un œil sur la salle par un petit trou discret dans le rideau, à ce que le fameux livre-traître soit en bonne et due place !"


    Le jour du Gala de l’union des artistes (1972) il a réalisé un grand numéro d'acrobaties  pendu par les pieds sur un trapèze à plus de dix mètres du sol,relié à sa partenaire par un collier à boules . Et  les garçons de piste ont enlevé les protections en cas de chute  sous prétexte que cela gênait les câbles de la télévision !

  
   " Un jour où, avec Valérie Lagrange, je présentais un film à Madrid, je rencontrais Philippe de Broca, Catherine Deneuve et d’autres … Tous me conseillèrent d’essayer un autre genre au cinéma, un genre plus “intello” peut-être …

     J’ai voulu pendant un temps suivre leurs conseils, j’ai refusé des rôles pour changer de registre (encore une belle connerie ! …) sauf que le téléphone ne s’est plus mis à sonner pour moi. Et alors que fait-on ? Michel Roux qui m’a plusieurs fois mis en scène et que j’appréciais beaucoup, me dit un jour fort justement : «Un comédien, c’est fait pour jouer, alors joue !». C’est lui qui avait raison."






PIERRE FOUCAUD ...SERIE NOIRE ...1954
GUY LEFRANC...CHANTAGE...1955
JACQUES DONIOL-VALCROZE...L'EAU A LA BOUCHE...1960


PIERRE GASPARD HUIT ...LE CAPITAINE FRACASSE ...1961


BERNARD BORDERIE...LES 3 MOUSQUETAIRES ...1961


ANTON GIULIO MAJANO ...LES FRERES CORSES  ...1961


BERNARD BORDERIE ...LE CHEVALIER DE PARDAILLAN ...1962
PIERRE GASPARD HUIT...SHEHERAZADE...1963

 


ANTONIO ISASI-ISASMENDI...SCARAMOUCHE ...1963
PIERRE GASPARD HUIT ...ALERTE A GIBRALTAR ...1964
BERNARD BORDERIE...HARDI PARDAILLAN...1964
ROBERT SIODMAK...LES MERCENAIRES DU RIO GRANDE ...1965
MAURICE CLOCHE...BARAKA SUR X 13...1966


SERGIO BERGONZELLI...SURCOUF LE TIGRE DES SEPT MERS...SURCOUF,L'EROE DEI SETTE MARI...1965


SERGIO BERGONZELLI...TONNERRE SUR L'OCEAN INDIEN...1965
GUY LEFRANC...SALE TEMPS POUR LES MOUCHES   ...1966


MICHEL DEVILLE...TENDRES REQUINS...1966
ALEXANDRE ASTRUC...FLAMMES SUR L'ADRIATIQUE...1968


GUY LEFRANC...BERU ET CES DAMES...1968
ANNE WALTER...LE TEMOIN...1969
JULIO DIAMANTE...WEEK-END POUR ELENA  ...HELENA Y FERNANDA...1970

JOSE MARIA FORQUE...EL TRIANGULITO   ...1970
CLAUDE BERRI...LE CINEMA DE PAPA...LE CINEMA DE PAPA ...1970
ANTIONIO ISASI ISASMENDI...MEURTRES AU SOLEIL...UN VERANO PARA MATAR...1972
ANOUK BERNARD...POURQUOI? ...1977
MAX H BOULOIS...OTHELLO, EL COMANDO NEGRO...1982
ALEJANDRO AMENABAR...OUVRE LES YEUX  ...1997
JONATHAN BLAZER...SEXY BEAST  ...2000
MANUEL RIOS SAN MARTIN...NO TE FALLARÉ  ...2001
FRANCESC BETRIU...EL PARAISO YA NO ES LO QUE ERA ...2001
GERARDO HERRERO...GALINDEZ ...2003
 1962 LA DAME AUX CAMELIAS (TV MOVIE)
 1972 LE MANEGE DE PORT-BARCARES (TV SERIES)
 1991 CAS DE DIVORCE (TV SERIES)
 2006 EL COMISARIO (TV SERIES)

 

GERARD BARRAY

GERARD BARRAY

Tag(s) : #ACTEURS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :