" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Anthony Quinn en est arrivé à personnifier une fois pour toutes une sorte de force élémentaire brutale qui plonge ses racines au plus profond de la nature. Fanfaronnant, grossier, avec des regards en coulisse (et des clins d'yeux au public), il exprime dans presque tous ses rôles un tempérament vicieux et égocentrique. A sa décharge, il faut relever qu'il a passé par un rude apprentissage : pendant plus de seize ans, il a tenu d'obscurs petits rôles dans des films de second ordre, et on lui collait régulièrement des silhouettes de canailles appartenant à des minorités ethniques. Il aurait été étonnant que les tics acquis pendant ce purgatoire ne ressortissent pas au moment où Quinn est devenu une grosse vedette. Son talent est extrêmement limité, mais il est efficace quand il est strictement tenu en main par un bon cinéaste; ce n'est pas par hasard qu'il s'est affirmé bon acteur quand il a travaillé avec des metteurs en scène européens qui l'ont empêché d'en « faire des tonnes ». Il n'a jamais été meilleur que dans le personnage puissant de Zorba le Grec et dans celui de l'hercule insensible de la Strada

Anthony Quinn est né Antonio Rudolfo Oaxaca Quinne le 21/04/1915 à Chihuahua au Mexique.
Il est décédé le 03/06/2001.
Son père était mexicain avec des souches irlandaises et sa mère mexicaine.Sa jeunesse fut en partie au Mexique puis à Los Angéles dans les quartire difficiles.Il fit diverses études puis divers métiers avant qu'un ami le pousse à s'essayer au métier d'acteur.
Ainsi il joua dans des petits rôles pour la paramount notamment le film de Cecil b de mille avec Gary Cooper "Une aventure de Buffalo Bill.
Quinn a été ensuite confiné jusqu'en 1952 dans des rôles de Mexicains, d'Indiens et de Chinois, que les réalisateurs estimaient adaptés à son physique de métis.

 

Il tomba amoureuse de la fille Katherine de Cecil B De Mille et l'épousa en octobre 1937. Leur couple durera presque 30 ans.Ainsi il entra en plein dans le grand monde du cinéma qui allait lui offrir une carrière de plu de 60 ans.

Désespérant d'en sortir jamais, Anthony Quinn a commencé à forcer la dose dans la noirceur des silhouettes qu'il incarnait : ce fut peut-être pour lui la clé du succès, car il a enfin obtenu un grand rôle dans le genre odieux, celui du frère de Marlon Brando dans Viva Zapata!, d'Elia Kazan. Ayant remporté pour ce personnage l'Oscar du meilleur second rôle, Quinn est parti pour l'Italie, y a tourné quelques films, et en est revenu avec une interprétation beaucoup plus prestigieuse à son actif, celle de Zampano dans la Strada, film qui avait reçu l'Oscar de la meilleure production étrangère en 1954

 

Le visage d'Anthony devint célèbre mondialement .Puis aux cotés de Kirk Douglas dans "Van Gogh".

Ayant été couronné lui-même une seconde fois (Oscar du meilleur second rôle en 1956 pour la Vie passionnée de Vincent Van Gogh, film dans lequel il jouait Gauguin face à Kirk Douglas*}, Quinn est devenu une star.
 


Il sera considéré comme " la force" , " le dur" , un peu comme Ernest Borgnine avec toujours une touche de sensibilité
même dans "la strada" apparaissent la dureté et la sensibilité.

 

Il jouera souvent le deuxième ou troisième rôle du film, souvent des méchants: cow-boys, guerriers, mafioso... 
Donc Star mais pas encore une star de première grandeur, bien qu'il ait été excellent dans deux beaux westerns, le Dernier Train de Gun Hill et l'Homme aux coïts d'or; en fait, ce sont deux mauvais films qui l'ont rendu célèbre dans le monde entier : la version de Notre-Dame de Paris réalisée par Jean Delannoy (avec Gina Lollobrigida*) et Car sauvage est le vent, de George Cukor. Il était pourtant bien meilleur dans la Diablesse en collants roses, du même Cukor, et dans les Dents du diable, de Nicholas Ray (dans ce dernier film, Quinn incame un Esquimau). Et il a confirmé son statut de grande vedette dans trois épopées grandioses : les Canons de Navarone, Barab-bas et Lawrence d'Arabie, enfin dans Zorba le Grec, triomphe international en 1965. Il était encore excellent, la même année, en capitaine de pirates trahi par des enfants, dans Cyclone à la Jamaïque; mais, à partir de ce moment, il a commencé à avoir trop grande confiance en ses dons d'histrion, et les critiques se sont montrés très sévères quand Quinn s'est mis à se parodier lui-même (sans peut-être s'en rendre compte). Cela n'empêche du reste pas son étoile de briller encore très haut au firmament des acteurs puisqu'il a été la vedette de deux grandes productions religieuses : le Message, film musulman, et Jésus de Nazareth (à la télévision). En 1972, il a en outre publié son autobiographie, curieusement intitulée The Original Sin (« le Péché originel »). Enfin, en 1978, on l'a revu au meilleur de sa forme dans une sorte de caricature d'Aristide Onassis, intitulée The Greek Tycoon (l'Empire du Grec), et dans le rôle du père misérable des Enfants de Sanchez.


Dans la vie il sera un amant qui aura 3 femmes et 13 enfants.Il gagna deux Oscars "Viva zapata" et  " Lust for life".



LEO MCCAREY...    SOUPE AU LAIT...    THE MILKY WAY    1936
LEW LANDERS...        PAROLE...    1936
EDWIN L MARIN...        SWORN ENEMY...    1936
CECIL B DEMILLE ...    UNE AVENTURE DE BUFFALO BILL...    THE PLAINSMAN    1936
LEW LANDERS    ...    NIGHT WAITRESS...    1936
MITCHELL LEISEN ...    SWING HIGH, SWING LOW...    1937
FRANK TUTTLE...        WAIKIKI WEDDING...    1937
IRVIN WILLAT...        UNDER STRANGE FLAGS...    1937
JAMES P HOGAN...    LE DERNIER TRAIN DE MADRID...    THE LAST TRAIN FROM MADRID    1937
RALPH MURPHY...        PARTNERS IN CRIME...    1937
ROBERT FLOREY...        DAUGHTER OF SHANGHAI...    1937

CECIL B DEMILLE...    LES FLIBUSTIERS    THE BUCCANEER...    1938
ROBERT FLOREY...        DANGEROUS TO KNOW...    1938
LOUIS KING...        TIP OFF GIRLS...    1938
LOUIS KING...        HUNTED MEN...    1938
LOUIS KING...        BULLDOG DRUMMOND IN AFRICA...    1938

ROBERT FLOREY..        KING AF ALCATRAZ...    1938
NICK GRINDE...        KING OF CHINATOWN...    1939

CECIL B DEMILLE ...    UNION PACIFIC    ...1939
KURT NEWMANN...        ISLAND OF LOST MEN...    1939
EDWARD DMYTRYK ...        TELEVISION SPY...    1939

EDWARD DMYTRYK...        EMERGENCY SQUAD    ...1940

ROBERT FLOREY...        PAROLE FIXER...    1940
VICTOR SCHERTZINGER...    EN ROUTE VERS SINGAPOUR...    ROAD TO SINGAPORE...    1940
GEORGE MARSHALL...    LE MYSTERE DU CHÂTEAU MAUDIT...    THE GHOST BREAKERS...    1940
ANATOLE LITVAK...    VILLE CONQUISE...    CITY FOR CONQUEST...    1940
JAMES P HOGAN...        THE TEXAS RANGERS RIDE AGAIN...    1940
WILLIAM CLEMENS    ...    KONCKOUT...    1941
RAY ENRIGHT...        THIEVES FALL OUT...    1941
ROUBEN MAMOULIAN...    ARENES SANGLANTES...    BLOOD AND SAND...    1941
WILLIAM K HOWARD...        BULLETS FOR O'HARA...    1941
RAOUL WALSH...        THEY DIED WITH THEIR BOOTS ON...    1941
RAY MCCAREY...        THE PERFECT SNOB...    1941
LLYOD BACON...        LARCENY,INC...    1942
DAVID BUTLER...    EN ROUTE VERS LE MAROC...    ROAD TO MOROCCO    ...1942
HENRY KING...    LE CYGNE NOIR    ...THE BLACK SWAN...    1942


WILLIAM A WELLMAN...    L'ETRANGE INCIDENT...    THE OX BOW INCIDENT...    1943


LEWIS SEILER...    LES DIABLES DE GUADACANAL...    GUADALCANAL DIARY...    1943
WILLIAM A WELLMAN...        BUFFALO BILL...    1944
LOUIS KING    ...    LADIES OF WAHINGTON...    1944

ROBERT FLOREY...        ROGER TOUHY, GANGSTER...    1944
GREGORY RATOFF    ...    IRISH EYES ARE SMILING...    1944
RAY ENRIGHT...        CHINA SKY...    1945
GREGORY RATOFF...        WHERE DO WE GO FROM HERE...    1945

EDWARD DMYTRYK...        BACK TO BATAAN...    1945
JOHN FARROW...    CALIFORNIE TERRE PROMISE...    CALIFORNIA...    1946
RICHARD WALLACE    ...SINBAB LE MARIN...    SINBAB THE SAILOR...    1947
LEWIS ALLEN...        THE IMPERFECT LADY...    1947
PHIL KARLSON...        BLACK GOLD...    1947
RICHARD WALLACE    ...    TYCOON...    1947
ROBERT ROSSEN...    LA CORRIDA DE LA PEUR...    THE BRAVE BULLS    ...1951
PHIL KARLSON...        MASK OF THE AVENGER...    1951
ELIA KAZAN...        VIVA ZAPATA...    1952
PHIL KARLSON...        THE BRIGAND...    1952

RAOUL WALSH...    CAPITAINE TEMERAIRE...    THE WORLD IN HIS ARMS...    1952
GEORGE SHERMAN...    A L'ABORDAGE...    AGAINST ALL FLAGS...    1952
CARMINE GALLONE    ...    CAVALLERIA RUSTICANA...    1953
MARIO MATTOLI...        IL PIU COMICO SPETTACOLO DEL MONDO...    1953

BUDD BOETTICHER...    LA CITE SOUS LA MER...    CITY BENEATH THE SEA...    1953
BUDD BOETTICHER...    L'EXPEDITION DU FORT KING...    SEMINOLE...    1953
JOHN FARROW...    VAQUERO ...   RIDE,VAQUERO...    1953

BUDD BOETTICHER.    ...    EAST OF SUMATRA    ...1953
HUGO FREGONESE...    LE SOUFFLE SAUVAGE...    BLOWING WILD...    1953
GIUSEPPE AMATO    ...    DONNE PROIBITE...    1954
VICTOR SAVILLE    ...    THE LONG WAIT    ...1954
FEDERICO FELLINI...        LA STRADA...    1954
MARIO CAMERINI...        ULISSE...    1954
PIETRO FRANCISCI...    ATTILA FLEAU DE DIEU...    ATTILA...    1954

BUDD BOETTICHER...    LA BRAVE ET LA BELLE...    THE MAGNIFICENT MATADOR...    1955
MAXWELL SHANE...        THE NAKE STREET...    1955
ROBERT D WEBB...        SEVEN CITIES OF GOLD...    1955
VINCENTE MINNELLI ...    LA VIE PASSIONNEE DE VINCENT VAN GOGH...    LUST FOR LIFE...    1956
HARRY HORMER...        MAN FROM DEL RIO...    1956
JEAN DELANNOY ...        NOTRE DAME DE PARIS...    1956
HARRY HORNER...        THE WILD PARTY...    1956


ALLAN DWAN...    LE BORD DE LA RIVIERE    ...THE RIVER'EDGE...    1957
ALLEN H MINER...        THE RIDE BACK...    1957


GEORGE CUKOR...        WILD IS THE WIND...    1957


DANIEL MANN...    VAGUE DE CHALEUR...    HOT SPEEL...    1958
MARTIN RITT...    L'ORCHIDEE NOIRE...    THE BLACK ORCHID...    1958

EDWARD DMYTRYK...    L'HOMME AUX COLTS D'OR...    WARLOCK...    1959


JOHN STURGES. ..    LE DERNIER TRAIN DE GUN HILL...    LAST TRAIN FROM GUN HILL...    1959

GEORGE CUKOR...    LA DIABLESSE EN COLLANT ROSE...    HELLER IN PINK TIGHTS...    1960
NICHOLAS RAY...    LES DENTS DU DIABLE    ...THE SAVAGE INNOCENTS    ...1960
MICHAEL GORDON...    MEURTRE SANS FAIRE-PART    ...PORTRAIT IN BLACK...    1960
J LEE THOMPSON...    LES CANONS DE NAVARONE...    THE GUNS OF NAVARONE...    1961


RICHARD FLEISCHER...        BARABBAS...    1961
RALPH NELSON...        REQUIEM FOR A HEAVYWEIGHT...    1962
DAVID LEAN ...    LAWRENCE D'ARABIE...    LAWRENCE OF ARABIA...    1962


BERNHARD WICKI...    LA RANCUNE...    THE VISIT...    1964


FRED ZINNEMANN. ..    ET VINT LE JOUR DE LA VENGEANCE...    BEHOLD A PALE HORSE...    1964
MIHALIS KAKOGIANNIS...    ZORBA LE GREC...    ALEXIS ZORBAS...    1964
ALEXANDER MACKENDRICK...        A HIGH WIND IN JAMAICA...    1965
DENYS DE LA PATELLIERE...        LA FABULEUSE AVENTURE DE MARCO POLO...    1965


MARK ROBSON...    LES CENTURIONS    LOST COMMAND...    1966
TERENCE YOUNG...    PEYROL LE BOUCANIER    ...L'AVVENTURIERO...    1967
HENRI VERNEUIL ...        LA 25° HEURE...    1967
ELLIOT SILVERSTEIN...        THE HAPPENING...    1967

HENRI VERNEUIL...        LA BATAILLE DE SAN SEBASTIAN...    1968


MICHAEL ANDERSON...    LES SOULIERS DE SAINT PIERRE...    THE SHOES OF THE FISHERMAN...    1968
GUY GREEN...    JEUX PERVERS    ...THE MAGUS...    1968
STANLEY KRAMER ...    LE SECRET DE SANTA VITTORIA...    THE SECRET OF SANTA VITTORIA...    1969


DANIEL MANN...        A DREAM OF KINGS...    1969


GUY GREEN...        A WALK IN THE SPRING RAIN...    1970
STANLEY KRAMER ...        R.P.M...    1970
CAROL REED...        FLAP...    1970
PAOLO CAVARA...        LOS AMIGOS...    1972
RAUL ARAIZA...    EL ASESINATO DE JULIO CESAR...        1972
WILLIAM GREAVES...        THE VOICE OF LA RAZA...    1972
BARRY SHEAR...    MEURTRE DANS LA 110° RUE...    ACROSS 110 TH STREET...    1972
RICHARD FLEISCHER...    DON ANGELO EST MORT...    TH DON IS DEAD    ...1973
ROBERT PARRISH...    MARSEILLE CONTRAT...    THE MARSEILLE CONTRACT...    1974
MOUSTAPHA AKKAD...    LE MESSAGE...    THE MESSAGE...    1976
PETER COLLINSON    ...    TARGET OF AN ASSASSIN...    1976
SERGIO CORBUCCI BLUFF STORIA DI TRUFFE E DI IMBROGLIONI...    1976
MAURO BOLOGNINI...    L'HERITAGE    ...L'EREDITA FERRAMONTI...    1976
J LEE THOMPSON...    L'EMPIRE DU GREC...    THE GREEK TYCOON...    1978
JAMES FARGO...        CARAVANS...    1978
HALL BARTLETT    ...    THE CHILDREN OF SANCHEZ    ...1978
J LEE THOMPSON...    PASSEUR D'HOMMES...    THE PASSAGE...    1979
PETER ZINNER...    LA SALAMANDRE   ... THE SALAMANDER...    1981
S C DACY...        CROSSCURRENT...    1981
MOUSTAPHA AKKAD    ...LE LION DU DESERT...    LION OF THE DESERT...    1981
STEWART RAFFILL...        HIGH RISK...    1981
JEAN YVES PRATE    ...    REGINA ROMA...    1982
ANTONIO JOSE BETANCOR...        VALENTINA...    1982
GIACOMO BATTIATO...        STRADIVARI    1989
JOSE ANTONIO DE LA LOMA    ...    PASION DE HOMBRE...    1989
JOHN DEREK...        GHOSTS CAN'T DO IT...    1989
TONY SCOTT...        REVENGE    ...1990
JIM KAUFMAN...        A STAR FOR TWO...    1991
CHRIS COLUMBUS    ...    ONLY THE LONELY    ...1991
SPIKE LEE...        JUNGLE FEVER...    1991
MICHAEL KARBELNIKOFF...        MOBSTERS...    1991
JOHN MC TIERNAN    ...    LAST ACTION HERO...    1993
ALEXANDRE ROCKWELL...        SOMEBODY TO LOVE...1995    
ALFONSO ARAU...    LES VENDANGES DE FEU...    A WALK IN THE CLOUDS...    1995
UGO FABRIZIO GIORDANI...        IL SINDACO...    1996
DARYUSH SHOKOF    ...    SEVEN SERVANTS...    1996
ANTONI RIBAS...        TIERRA DE CANONES...    1999
RICARDO BRAVO...        ORIUNDI...    1999
MARTYN BURKE...    MAFIA LOVE...    AVENGING ANGELO...    2002

ANTHONY QUINN
Tag(s) : #ACTEURS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :