CHARLES LAUGHTON

Publié le par cinestranger

Avec intelligence, Charles Laughton utilisa admirablement son aspect physique, lourd et gauche, pour concevoir ses rôles de « méchant ». Alors que ce type de personnage revenait souvent à des acteurs plutôt secs comme Basil Rathbone, Joseph Schildkraut, Henry Daniell ou Raymond Massey, Laughton joua délibérément de sa corpulence pour composer des personnages tyranniques et d'impitoyables génies du mal.

Charles Laughton est né le 01/07/1899 à Scarborough en Angleterre. Il est le fils d'hôteliers .

Ayant toujours rêvé de devenir acteur, il parvint, non sans mal, à briser l'obstination de ses parents qui ambitionnaient de le voir reprendre leur affaire d'hôtellerie
Après son service militaire, il rejoint une troupe de théâtre amateur puis va à Londres
dans la Royal Académy . Il devient rapidement célèbre et rencontre une actrice, Elsa Lanchester qu'il épousera en 1929. Grâce à elle, il démarre au cinéma dans 2 courts métrages muets puis joue dans son premier long métrage "Piccadilly".

Piccadilly (réalisé par E.A. Dupont), où il interprétait un personnage assez peu sympathique de noctambule invétéré. Il fut ensuite engagé dans trois productions anglaises. Puis il partit en tournée en Amérique avec la pièce « Payment Deferred ». Salué par la critique comme un grand acteur de composition, il attira l'attention de Hollywood. C'est ainsi qu'il signa un contrat avec la Paramount pour interpréter le rôle d'un commandant de sous-marin dans un film reposant sur l'éternel triangle des drames bourgeois, The Devil and the Deep (1932), une sombre histoire d'amour et de haine. Son personnage, cynique et despotique, annonçait déjà les nombreux rôles de la carrière de l'acteur.


Avant la sortie de ce film, la Paramount « prêta » l'acteur à Universal pour Une soirée étrange (The Old Dark House), d'après un roman de J.B. Priestley; Laughton y jouait un industriel de Manchester (avec un accent du Nord très prononcé) dominé par un complexe d'infériorité et obsédé par le souvenir de sa femme morte.

L'année 1932 allait être, pour Laughton, celle du départ d'une carrière éblouissante : sa saisissante interprétation de Néron dans Le Signe de la croix (The Sign of the Cross) l'imposa d'emblée au niveau international, malgré ses démêlés avec Cecil B. DeMille, le réalisateur du film, qui concevait le rôle d'une façon toute différente. Il reprochait à Laughton de ne pas prendre le personnage au sérieux; l'acteur se justifia en déclarant que le caractère même de Néron, histrion puéril, sot et plein de vices, avait commandé son jeu.

On lui propose des films auprès d'acteurs qui deviendront célèbres : Boris Karloff  "Une soirée étrange", Gary Cooper "Le démon du sous marin". Face à la beauté de Gary il est rempli de complexes.

Il va choisir alors d'autres styles de films :" Le signe de la croix" où il joue Néron,
"L'île du Docteur Moreau" Il revient en Angleterre pour "La vie privée d'henry VIII". Il obtiendra un Oscar pour ce rôle.

Il est impossible de juger de la performance de l'acteur dans son troisième rôle de souverain : Claudius (1937) — où il devait être dirigé par Josef von Sternberg — resta en effet inachevé. Il semble en tout cas qu'il fut torturé par l'anxiété lors de ce tournage, une anxiété qui deviendra un véritable martyre chaque fois qu'il lui faudra aborder un nouveau rôle.


Il retourne aux Etats Unis et joue divers films. On lui propose "David Copperfield" mais il persuade les producteurs de prendre W.C.Fields.
Il sera Javert dans "Les misérables"et le capitaine Blight dans "Les révoltés du Bounty".

Il donna une nouvelle preuve de son habilité à incarner des figures tyranniques en composant le féroce capitaine Bligh dans Les Révoltés du Bounty (1935). Trevor Howard, dans le remake du film tourné en 1962, donna un caractère très différent au personnage en le durcissant encore; le Bligh de Laughton est plus nuancé, plus riche : il en fait un sadique certes, mais aussi un solitaire capable de finesse selon les circonstances et les personnes qu'il rencontre.
Mais il a la nostalgie de la Grande Bretagne et y retourne en 1936 . Il joue Rembrandt (1936), dirigé par Korda, qui se rapprochait en quelque sorte de L'Admirable Mr. Ruggles (Ruggles of Red Gap), tourné en 1935 à Hollywood par Léo MacCarey, où il interprétait le personnage classique de l'aristocrate anglais débarquant au fin fond de l'Ouest sauvage
Il fonde sa propre maison de production "The mayflower" et produira divers films dont un d'Alfred hitchcock "L'auberge de la jamaique".
Il sera Quasimodo en 1939.
Les années 40 n'apportent pas à Charles de grands rôles.
Il sera Maigret dans "L'homme de la Tour Eiffel".
Puis en 1955 il réalisera un grand film pour les cinéphiles "La nuit du chasseur".
Ensuite Charles et sa femme seront nommés aux Oscars pour "Témoin à charge".
Il fera du théâtre avec des jeunes pousses "Albert Finney, Vanessa Redgrave...
Il marquera la fin de sa vie par 2 grands rôles : Gracchus dans "Spartacus" et
un sénateur sudiste dans "Tempête a Washington".

 






I MONTAGU  ...  BLUEBOTTLES ...       1928
I MONTAGU  ...  DAYDREAMS  ...      1928
E.A.DUPONT  ...  PICCADILLY   ...     1929
SAHA GENEEN   ... COMETS   ...     1930


ALBERT DE COURVILLE ...   WOLVES   ...     1930
PETER GODFREY ...   DOWN RIVER   ...     1931
JAMES WHALE   ... UNE SOIREE ETRANGE  ...  THE OLD DARK HOUSE ...   1931
MARION GERING  ...  LE DEMON DU SOUS MARIN  ...  THE DEVIL AND THE DEEP  ...  1932
LOTHAR MENDES ...   PAYMENT DEFERRED  ...      1932
CECIL B DE MILLE   ...  LE SIGNE DE LA CROIX  ...      1932
ERNST LUBITSCH ...   SI J'AVAIS UN MILLION  ... IF I HAD A MILLION   ...1932
ERLE C KENTON ...  L'ILE DU DOCTEUR MOREAU       ... 1933


ALEXANDER KORDA  ...  LA VIE PRIVEE D'HENRY 8 ...   THE PRIVATE LIFE OF HENRY 8  ...  1933


STUART WALKER  ...  LE FOU DES ILES   ...     1933


SIDNEY FRANKLIN  ...  MISS BARRET ...   THE BARRETS OF WIMPOLE STREET  ...  1934
LEO MCCAREY    ... L'EXTRAVAGANT MR RUGGLES  ...  RUGGLES OF RED CAP  ...  1935


RICHARD BOLESLAVSKY ...   LES MISERABLES...        1935
FRANK LLYOD  ...  LES REVOLTES DU BOUNTY  ...      1935

ALEXANDER KORDA  ...  REMBRANDT ...       1936


ERICH POMMER  ...  L'EXCENTRIQUE GINGER TED   ... VESSEL OF WRATH  ...  1938
TIM WHELAN   ... VEDETTES DU PASSE    ...ST MARTIN'S LANE  ...  1938
ALFRED HITCHCOCK     ...L'AUBERGE DE LA JAMAIQUE  ...  JAMAICA INN  ...  1939

WILLIAM DIETERLE    QUASIMODO        1939


GARSON KANIN   ... DROLE DE MARIAGE    ...THEY KNEW WHAT THEY WANTED ...   1940


HENRY KOSTER  ...  EVE A COMMENCE   ... IT STARTED WITH EVE   ... 1941
CHARLES VIDOR  ...  THE TUTTLES OF TAHITI   ...     1942
JULIEN DUVIVIER ...   SIX DESTINS   ... TALES OF MANHATTAN  ...  1942


ROBERT Z LEONARD    ...LE CARGO DES INNOCENTS    ...STAND BY FOR ACTION ...   1942
JEAN RENOIR     ...VIVRE LIBRE    ...THIS LAND IS MINE    ...1943
ROBERT Z LEONARD ...   THE MAN FROM DOWN UNDER    ...    1943
JULES DASSIN    ... LE FANTOME DE CANTERVILLE   ... THE CANTERVILLE GHOST  ...  1944
ROBERT SIODMAK   ...  LE SUSPECT   ... THE SUSPECT ...  1944
ROWLAND V LEE    ...CAPITAINE KIDD  ... CAPTAIN KIDD   ... 1945


RICHARD WALLACE...    BECAUSE OF HIM       ... 1946

ALFRED HITCHCOCK ...  LE PROCES PARADINE   ... THE PARADINE CASE ...  1948

JOHN FARROW   ... LA GRANDE HORLOGE...    THE BIG CLOCK    1948
LEWIS MILESTONE   ... ARC DE TRIOMPHE ...   ARCH OF TRIUMPH    1948
A.E.GREEN    ...THE GIRL FROM MANHATTAN        1948
ROBERT Z LEONARD  ...  L'ILE AU COMPLOT ...   THE BRIDE    1949
BURGESS MEREDITH  ...  L'HOMME DE LA TOUR EIFFEL    THE MAN ON THE EIFFEL TOWER    1949
CURTIS BERNHARDT  ...  LA FEMME AU VOILE BLEU...    THE BLUE VEIL    1951
JOSEPH PEVNEY  ...  LE CHÂTEAU DE LA TERREUR ...   THE STRANGE DOOR    1951
HENRY KOSTER   ... LA SARABANDE DES PANTINS  ...  O'HENRY 'S FULL HOUSE    1952
CHARLES LAMONT    ...ABBOTT AND COSTELLO MEET CAPTAIN ...       1952

WILLIAM DIETERLE    ... SALOME  ...      1953
GEORGE SIDNEY  ...  LA REINE VIERGE   ... YOUNG BESS   ... 1953
DAVID LEAN    ... CHAUSSURE A SON PIED   ...HOBSON'S CHOICE   ... 1954

 

BILLY WILDER ...   TEMOIN A CHARGE  ...  WITNESS FOR THE PROSECUTION ...   1958

DIULIO COLETTI    ...SOUS DIX DRAPEAUX   ... SOTTO DIECI BANDIERE    1960

STANLEY KUBRICK ...   SPARTACUS    ...    1960

OTTO PREMINGER   ... TEMPETE A WASHINGTON   ... ADVISE AND CONSENT ...   1962

 

CHARLES LAUGHTON

CHARLES LAUGHTON

Publié dans ACTEURS

Commenter cet article