VIVA ZAPATA

Publié le par cinestranger

 

 

VIVA ZAPATA

USA. 1951.

RÉALISATEUR: Elia Kazan.

SCÉNARIO : John Steinbeck.

Avec Marlon Brando (Zapata),

Jeanne Peters (Josefa),

Anthony Quinn (Eufemio), Joseph Wiseman (Fernando), Arnold Moss (Don Nacio), Alan Reed (Pancho Villa), Margo (Soldadera), Harold Gordon (Madero), Lou Gilbert (Pablo).
En 1909, au Mexique, le président Porfirio Diaz s'appuie sur l'armée et le capitalisme pour imposer sa dictature. Une délégation de paysans, expropriés par la grosse propriété, vient revendiquer leurs droits. Zapata se signale par son refus de soumission et devient par la suite le chef des partisans révoltés, contacté par l'émissaire de Fernando Madero, alors exilé aux U.S.A.

 

 

En 1911, Madero devient président, mais son idéalisme et son honnêteté le desserviront. Dépassé par des chefs militaires factieux, il sera tué dans un traquenard. Zapata reprend la lutte, chasse l'usurpateur et devient président après le désistement du général Villa, son allié. Illettré, peu initié à la politique, il comprend vite qu'il n'est pas à la hauteur de sa tâche.

 

 

 

Il est d'ailleurs tout près de commettre les mêmes injustices que ses prédécesseurs, alors qu'il reçoit une délégation de paysans venus se plaindre de la malhonnêteté de son frère, jadis son meilleur lieutenant. Il quitte son poste, assiste à l'assassinat de son frère et se laisse entraîner, sans doute Intentionnellement, dans un traquenard où il trouve la mort. Son corps criblé de balles est exposé sur la fontaine d'une place publique. Les paysans ne veulent pas croire à la mort de Zapata. On ne tue pas l'idée de la justice et de la révolte.

 

VIVA ZAPATA
VIVA ZAPATA
VIVA ZAPATA
VIVA ZAPATA
VIVA ZAPATA
VIVA ZAPATA
VIVA ZAPATA

VIVA ZAPATA

Publié dans FILMS ANCIENS

Commenter cet article