" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Warren Beatty a longtemps eu  la réputation d'être un beau parleur et un séducteur irrésistible doté de grandes capacités sexuelles. Mais son véritable personnage cinématographique, s'il est exact qu'il comporte un certain rayonnement sexuel, est beaucoup plus complexe et plus moderne, ce qui explique peut-être qu'il soit devenu une star de première grandeur.  Beatty  en tant qu'acteur a souvent représenté un héros mal adapté avec la société qui l'entoure, un jeune homme qui se bat contre une bourgeoisie mauvaise et un « rêve américain ». C'est dans Bonnie et Clyde qu'il a le mieux exprimé ce personnage, et ce n'est pas par hasard que ce film a fait de lui une grosse vedette. Il y campe un jeune escroc boiteux et impuissant, qui vole les banques haïes des fermiers des années 30, gagne l'amour d'une belle fille et devient un héros mythique. Dans McCabe et Mrs Miller, il joue le rôle d'un petit entrepreneur qui refuse de vendre son affaire à une grosse firme minière, même quand on lui envoie des hommes armés. Dans À cause d'un assassinat, Beatty est un journaliste qui essaie de dénoncer un complot meurtrier de la droite, fomenté sous les dehors d'une société aux apparences honnêtes. Dans Le Ciel peut attendre, il se trouve même tellement déphasé qu'il « meurt » au mauvais moment et ressuscite sous les espèces d'un millionnaire détesté, ce qui lui permet de lutter contre la pollution et d'autres pratiques industrielles fâcheuses. Il faut noter que, dans ces quatre films, Beatty est tué, et que dans trois de ceux-ci, ce sont les représentants de la haute bourgeoisie en place qui le suppriment.


Warren Beaty (avec un seul t) est né le 30 mars 1937 à Richmond, capitale de la Virginie; c'est le frère cadet de Shirley MacLaine. Ayant choisi très jeune de faire du théâtre, il a commencé sa carrière à la radio et à la télévision, puis a fait ses débuts sur scène en 1959 dans A Loss of Roses de William Inge. C'est à Broadway qu'Elia Kazan l'a découvert, et il lui a confié aussitôt un rôle de la Fièvre dans le sang, avec Nathalie Wood.  Etant donné que James Dean et Marlon Brando avaient fait tous deux leurs débuts avec Kazan, l'apparition de ce jeune acteur n'est pas passée inaperçue, mais il a fallu tout de même un certain temps à Beatty pour créer son image cinématographique. Il a représenté, très bien, un gigolo italien attaché aux pas de Vivien Leigh dans le Printemps romain de Mrs Stone et il était également excellent en jeune homme narcissique dont s'éprend Eva Marie Saint dans Tous ceux qui tombent ; ces deux rôles-là mettaient l'accent sur son magnétisme sexuel, mais c'est seulement dans Lilith, en 1963, qu'il a personnifié pour la première fois un homme en lutte contre les institutions établies, dans le cas particulier un asile psychiatrique où il fait la connaissance d'une jeune malade incarnée par Jean Seberg. Beatty s'est encore affirmé davantage dans Mickey One, d'Arthur Penn, en artiste qui se produit dans une boîte de nuit et que menace une organisation inconnue.
Il a été un producteur de films pornographiques dans "Promettez-lui n'importe quoi "et un joueur dans "Kaléidoscope," puis il a « fait un malheur » dans Bonnle and Clyde. Son étoile a vacillé un peu dans The Only Game in Town (avec Elizabeth Taylor).
Tous les films qu'il a tournés après 1970 ont eu du succès, en particulier " Shampoo", histoire assez risquée d'un coiffeur amoral et sexuellement perverti qui se retourne comme une crêpe le soir de l'élection de Nixon en 1968, et "La Bonne Fortune", histoire encore plus osée dans laquelle il marie une héritière en fuite à son ami Jack Nicholson, puis décide de l'assassiner pour lui prendre son argent.

Et il va se lancer dans la réalisation avec des films Grand public tels DIRK TRACY. 0 ans sépareront ses deux dernières réalisations avec en 2016 L'EXCEPTION A LA REGLE.

Après toutes les aventures amoureuses , il a épousé la belle actrice Annette Bening qui lui a donné 4 enfants.

ELIA KAZAN ...LA FIEVRE DANS LE SANG  ...SPLENDOR IN THE GRASS            ...1961


JOSE QUINTERO   ...LE VISAGE DU PLAISIR ...THE ROMAN SPRING OF MRS STONE...1961
JOHN FRANKENHEIMER...L'ANGE DE LA VIOLENCE...ALL FALL DOWN...1962


ROBERT ROSSEN...LILITH ...1964
ARTHUR PENN ...MICKEY ONE ...1965
ARTHUR HILLER...PROMISE HER ANYTHING...1965
JACK SMIGHT...LE GENTLEMAN DE LONDRES ...KALEDIOSCOPE...1966
ARTHUR PENN..BONNIE AND CLYDE...1967


GEORGE STEVENS...LAS VEGAS UN COUPLE...THE ONLY GAME IN TOWN...1969
ROBERT ALTMAN...JOHN MCCABE ...1971


RICHARD BROOKS...DOLLARS...1971
ALAN J PAKULA...A CAUSE D'UN ASSASSINAT...THE PARALLAX VIEW...1974

HAL ASHBY  ...SHAMPOO  ...1974
MIKE NICHOLS...LA BONNE FORTUNE  ...THE FORTUNE...1975
WARREN BEATTY...LE CIEL PEUT ATTENDRE...HEAVEN CAN WAIT...1978


WARREN BEATTY...REDS.....1981
ELAINE MAY...ISHTAR ...1987
WARREN BEATTY...DIRK TRACY...1990
BARRY LEVINSON...BUGSY...1991
GLENN GORDON CARON...RENDEZ-VOUS AVEC LE DESTIN  ...LOVE AFFAIR...1994
WARREN BEATTY...BULWORTH....1996
WARREN BEATTY...L'EXCEPTION A LA REGLE ...RULES DON'T APPLY...2016

 1959-1960 DOBIE GILLIS (TV SERIES)
 
WARREN BEATTY

WARREN BEATTY

Tag(s) : #ACTEURS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :