" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

richard donner

RICHARD DONNER  né  Richard Donald Schwartzberg  le 24 avril 1930, New York City, décédé le 5 juillet 2021, était un réalisateur américain qui a émergé dans les années 1980 comme l'un des créateurs de superproductions d'action les plus fiables d'Hollywood , notamment les films L'ARME FATALE.

Donner a d'abord été acteur dans des productions Off-Broadway avant de déménager en Californie, où il a commencé à réaliser des films industriels et des publicités télévisées.

Au début des années 1960, il passe à la série télévisée, réalisant des épisodes d'émissions telles que Wanted: Dead or Alive et Route 66.

En 1961, il réalise son premier long métrage, un drame de la guerre froide intitulé X-15, qui met en vedette Charles Bronson et Mary Tyler Moore. Donner est ensuite revenu à la télévision : des épisodes de Twilight Zone, Des agents très spéciaux , L'île aux naufragés, Le fugitif, Les mystères de l'Ouest   et Perry Mason.

richard donner

En 1968, Richard Donner a réalisé son deuxième film, SEL, POIVRE ET DYNAMITE (1968), une comédie légère mettant en vedette Sammy Davis, Jr. et Peter Lawford en tant que propriétaires de clubs britanniques en difficulté avec la mafia ; le film a été un succès mineur. Après avoir fait équipe avec Bronson pour la comédie L'ANGE ET LE DEMON  (1970), Richard Donner s'est à nouveau concentré sur la télévision. En plus de travailler sur diverses émissions, il a également commencé à réaliser des films pour la télévision, dont Sarah T.—Portrait of a Teenage Alcoholic .

richard donner

En 1976, Richard a fait sa percée sur grand écran avec LA MALEDICTION, un thriller surnaturel violent mettant en vedette Gregory Peck dans le rôle d'un diplomate américain dont le fils, Damien  s'avère être l'Antéchrist. Ce fut un succès critique et commercial, et l'attention de Donner s'est alors orienté vers les films pour le cinéma. Pour son prochain projet, il a accepté la mission  de diriger Superman (1978), mettant en vedette Christopher Reeve dans le rôle titre, Margot Kidder dans Lois Lane et Gene Hackman dans le rôle de Lex Luthor. Le film d'action a été un succès mondial au box-office. Donner a  signé pour diriger la suite (1980) et était presque terminé lorsqu'il a été licencié en raison de différends avec les producteurs. Son remplaçant, Richard Lester, a terminé le film et a repris un certain nombre de scènes antérieures. 

Richard Donner a commencé les années 1980 avec plusieurs déceptions au box-office, notamment la comédie de Richard Pryor-Jackie Gleason LE JOUET (1982) et le film fantastique d'épée et de sorcellerie Ladyhawke (1985), avec Rutger Hauer, Matthew Broderick et Michelle Pfeiffer.

En 1985, cependant, il a eu un autre succès avec l'aventure familiale Les Goonies, basée sur une histoire de Steven Spielberg.

Puis viendra le blockbuster L'ARME FATALE    (1987) avec Danny Glover qui  a joué un détective de police avec une famille aimante, et Mel Gibson  un veuf avec un penchant suicidaire qui enfreint toutes les règles pet des  séquences d'action spectaculaires. Richard réalisera 3 suites.

FANTOMES EN FETE (1988), une version mise à jour de A Christmas Carol de Charles Dickens, mettant en vedette Bill Murray dans le rôle d'un magnat de la télévision ayant désespérément besoin de rédemption.  

Radio Flyer (1992) a  été la tentative de Richard de ne pas 'être catalogué comme réalisateur d'action, mais son histoire troublante à propos de deux garçons maltraités qui se replient sur la fantaisie n'a jamais trouvé le succès. L'ARME FATALE 3 3 (1992) est devenu l'un des films les plus rentables de l'année. Il fait équipe avec Gibson avec qui il tournera ensuite  Maverick (1994), qui profite de la présence de James Garner, l'original Bret Maverick et Jodie Foster. Film qui a rapporté quelque 100 millions de dollars.

Assassins (1995) avec  Sylvester Stallone  cible d'un tueur à gages prometteur (Antonio Banderas).

Il retrouvera ensuite Mel Gibson pour COMPLOTS    (1997), qui présentait Gibson comme un chauffeur de taxi new-yorkais qui voit des complots à chaque tournant. Il fait appel à un avocat (joué par Julia Roberts) lorsqu'il apparaît que sa paranoïa pourrait être ancrée dans la réalité.

2003, Donner a dirigé l'aventure de science-fiction PRISONNIERS DU TEMPS, basée sur un best-seller de Michael Crichton sur une machine à remonter le temps. Il a ensuite réalisé 16 Blocks (2006), un drame policier  mettant en vedette Bruce Willis .

richard donner

  1968 SEL, POIVRE ET DYNAMITE             
 1976 LA MALEDICTION             
 1978 SUPERMAN             
 1980 RENDEZ-VOUS CHEZ MAX'S             
 1980 SUPERMAN II (UNCREDITED)             
 1980 SUPERMAN II (VIDEO)             
 1982 LE JOUJOU (DIRECTED BY)             
 1985 LADYHAWKE, LA FEMME DE LA NUIT             
 1985 LES GOONIES (DIRECTED BY)             
 1987 L'ARME FATALE             
 1988 FANTOMES EN FETE             
 1989 L'ARME FATALE 2             
 1992 L'ARME FATALE 3             
 1992 RADIO FLYER        
 1994 MAVERICK             
 1995 ASSASSINS             
 1997 COMPLOTS             
 1998 L'ARME FATALE 4             
 2003 PRISONNIERS DU TEMPS

 

 

Pour la télévision :

1971-1973 CANNON (TV SERIES) (4 EPISODES)                 
 1972 L'HOMME DE FER (TV SERIES) (1 EPISODE)                 
 1971-1972 SAM CADE (TV SERIES) (3 EPISODES)                 
 1966 LES MYSTERES DE L'OUEST (TV SERIES) (3 EPISODES)             
 1966 LE FUGITIF (TV SERIES) (2 EPISODES)                 
 1965 MAX LA MENACE (TV SERIES) (2 EPISODES)                 
 1964-1965 PERRY MASON (TV SERIES) (3 EPISODES)             
 1964 THE YELLOWBIRD (TV MOVIE)                 
 1964 DES AGENTS TRES SPECIAUX (TV SERIES) (4 EPISODES)         
 1963-1964 MR. NOVAK (TV SERIES) (7 EPISODES)                 
 1963-1964 LA QUATRIEME DIMENSION (TV SERIES) (6 EPISODES)         
 1962-1963 SAM BENEDICT (TV SERIES) (6 EPISODES)             
 1962 L'HOMME A LA CARABINE (TV SERIES) (7 EPISODES)            
 1961 X-15 (AS RICHARD D. DONNER)                 
 1961 LA GRANDE CARAVANE (TV SERIES) (1 EPISODE)             
 1960-1961 AU NOM DE LA LOI (TV SERIES) (6 EPISODES)

Tag(s) : #REALISATEUR
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :